Les médecins libéraux se sentent mal-aimés

9 médecins libéraux sur 10 pensent que leur statut s'est dégradé

Un récent sondage IFOP recueilli auprès de 400 médecins libéraux pour le Quotidien du Médecin, révèle un sombre constat. Près de 9 médecins/10 interrogés considèrent que l’image de leur profession s’est dégradée. Sommes-nous paranos ou réalistes ? Telle est la question…

Le principal motif donné à cette dégringolade est la dégradation du système de santé, en cause dans la perte de qualité des soins. C’est en tout cas le point de vue de 42% des répondants, selon lepoint.fr. Quant à notre réticence – comprendre celle des « jeunes diplômés » - à s’installer, 31 % des médecins sondés pensent qu’elle s’explique par le « temps de travail »…

Autre sujet épineux mis en évidence : le tiers payant généralisé, mal perçu par plus de 2/3 des répondants. Mais ouf, nous nos collègues interrogés n’ont pas perdu espoir, puisque 59% sont satisfaits de leur situation professionnelle. Ce qui signifie…que 41% ne le sont pas.

A bon entendeur.

 

Source: 

What's up doc - publié par AP 16/01/2014

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

En application d'un article de la loi de financement de la sécurité sociale 2020, un décret précise les modalités de l'expérimentation du cannabis...
Un décret publié au JO du 15 mars rend effectif un dispositif simplifié de déclaration des cotisations sociales des médecins remplaçants, en leur...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.