Les cliniques privées devront réduire leurs tarifs de 2,5 % en 2015

Soins facturés à l'Assurance Maladie

La Fédération de l’hospitalisation privée (FHP) s'inquiétait du retard de la communication des tarifs, fixés tous les ans le 1er mars par le gouvernement. La sentence est finalement tombée mardi lors d'une réunion au ministère de la santé : les cliniques privées seront contraintes de revoir leurs politiques tarifaires à la baisse. En effet, le gouvernement a annoncé une réduction de 2,5  de leurs tarifs, c'est-à-dire des montants que leur rembourse la Sécurité sociale pour plus de 2 300 actes répertoriés.   

Déjà remontée contre le gouvernement, la FHP s'offusque de cette décision. « Nous sommes choqués et consternés. Je ne suis pas de nature paranoïaque, mais j'en viens à penser que cette mesure correspond à une volonté du gouvernement d'exclure les cliniques privées », a déclaré son président Lamine Gharbi mardi sur BFM TV. Dans un communiqué, la FHP estime que la baisse des tarifs "va plonger, en plus des 25 % de cliniques en difficulté, 15 % supplémentaires d'établissements dans le rouge".

La FHP envisage des mesures de rétorsion
De son côté, Marisol Touraine affirme que ces mesures tarifaires ont été prises dans un souci d'équité avec celles des hôpitaux publics pour qui cette réduction s'applique également, bien qu'elle soit moins importante ( 1%). «Le gouvernement a fait le choix de neutraliser pour les cliniques le gain lié aux allègements de charges qui leur avaient été consentis dans le cadre du Crédit d'impôt compétitivité emploi (Cice) et du Pacte de responsabilité», a expliqué l'entourage de la ministre à l'AFP. 

En plus de manifester le 15 mars, la FHP menace de prendre d'autres mesures de rétorsion, dont la nature devrait être déterminée dès ce mercredi à l'issue de la réunion d’un comité exécutif de crise.

 

Source: 

Léa Drouelle

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Le gouvernement, incapable d’assumer ses responsabilités ? Le 28 mars dernier, neuf médecins de l’AP-HP haussaient le ton dans les colonnes du Monde...

Les élections aux URPS viennent de s’achever. Et maintenant place aux résultats. Si la CSMF remporte le plus de sièges, c’est MG France et Avenir Spé...

Il y a une semaine, le procès du scandale du Mediator se tenait au tribunal correctionnel de Paris. Sur le banc des accusés, pas de trace des...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.