Les chefs de clinique dérangeraient-ils ?

La CSMF cherche-t-elle À s'imposer comme le seul représentant des jeunes médecins ?

C'est confirmé, tous les médias en parlent : la CSMF porterait plainte contre l'Isncca (syndicat national des chefs de clinique) pour diffamation suite aux déclarations du Dr Julien Cabaton (vice-président) parues dans le Journal des internes de Lyon, en décembre dernier. L'annonce de cette plainte soulève quelques questions car elle a été communiquée alors que nous sommes en pleine discussion sur l'intégration des jeunes médecins dans la négociations conventionnelles.

Curieux hasard ?
Peut-être pas...

En tout cas la convergence des événements mérite que l'on se pose la question. En effet, à la suite du mouvement de grève des internes et des chefs de fin 2012, la Ministre de la Santé, Marisol Touraine, avait promis de réfléchir à l'intégration des jeunes médecins dans les négociations. Cf. http://www.social-sante.gouv.fr/actualite-presse,42/communiques,2322/mobilisation-des-internes-marisol,15355.html.

Et justement, les discussions sont au calendrier quand... tout à coup... la CSMF, qui n'aurait peut-être pas d'intérêt à voir un nouvel interlocuteur à la table des négociations, annonce qu'elle porte plainte pour diffamation contre l'Isncca pour une lettre, diffusée dans un canard local destiné uniquement aux internes et chefs de Lyon, un mois et demi avant... On insiste, mais un mois et demi quand même, c'est long. Pourquoi ce réveil soudain ?

Bizarre, bizarre, bizarre, vous avez dit bizarre ?

Jeter l'opprobre sur les jeunes médecins tomberait à pic pour qui ne souhaiterait pas qu'on leur donne voix aux votes des futures négo', vous ne trouvez pas ?

Peut-être, n'est-ce que le fruit du hasard, mais, tout de même, la question mérite d'être posée...

Source: 

What's up doc - publié par JR

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Et évoque des cas très précis !
Ca sent le cramé chez les pigeons
La CPAM vient d’annoncer les rémunérations prévues pour les médecins libéraux participant à la campagne vaccinale. Une grille différenciant...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.