Le vrai combat : le secteur 1 !

C'est lÀ-dessus que les opinions divergent...

En voulant limiter les dépassements abusifs, la question a rapidement dérivé sur une revalorisation du secteur 1 car l'un ne peut aller sans l'autre. Tout le monde est d'accord sur ce point.

Autre point qui ne changera pas : la Cnam veut bien revaloriser le secteur 1 des spécialités pour lesquelles il est insuffisant mais sans augmenter ses dépenses. Quand on a un déficit de 15 milliards d'euros, c'est compréhensible.

Conséquence : il faut diminuer le secteur 1 de certaines spécialités ( les 4 mieux cotées : radiologie, médecine nucléaire, hépato-gastro et cardio interventionnelle) pour augmenter celui d'autres spés en difficulté.
Les spécialités techniques à revaloriser ont été définies hier et devraient être les mêmes dans l'accord final : la chirurgie et la gynécologie obstétrique. La revalorisation devrait se faire sur trois ans entre 2013 et 2016.

Le point le plus difficile demeure la CCAM clinique qui fixe les tarifs des consultations pour toutes les spés sans gestes techniques ou presque. Ces spécialités sont en règle générale dans le peloton de queue des revenus des médecins libéraux (pédiatrie, psychiatrie et médecine générale notamment). Les discussions de cette nuit orientent vers des majorations pour l'âge et des parcours de soins spécialisés. Pour l'instant, c'est encore très flous mais il semble que cette fameuse CCAM clinique va permettre une augmentation substantielle des revenus des spécialités le plus souvent laissées pour compte.

Au final il semble que ces négos vont aboutir sur une uniformisation des revenus des médecins libéraux, certes on ne va pas aligner ces revenus sur le plus haut mais plutôt faire un lissage médian. Ce qui voudrait dire que toutes les spécialités seraient considérées sur un pied d'égalité !!!! Une vraie révolution...

Peut-on décemment crier et faire la grève contre cela ???

La réponse est en chacun de nous et dans l'image que l'on veut renvoyer...

Source: 

What's up doc

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Sésame, gare-toi gratuitement
Un décret publié au JO du 15 mars rend effectif un dispositif simplifié de déclaration des cotisations sociales des médecins remplaçants, en leur...
Le régime simplifié des professions médicales (RSPM), en cours d’élaboration entre le gouvernement et les syndicats, permettra d’éviter la cotisation...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.