Le système de santé francais en plein dérapage

Un constat de Rama Yade

Dans le cadre de la conférence autour de la question "Peut-on encore sauver le système de santé français ?"qui se tiendra samedi 30 mai, Rama Yade, fondatrice du think tank Allons Enfants ! s'interroge sur l'état actuel et sur l'avenir du système de santé en France. 

WUD Quel est votre regard sur le projet de loi santé 2015 ? Et sur la réforme du tiers payant ? 

RY C'est tout ce qu’il ne faut pas faire. Et les manifestations dans la rue l’ont prouvé. Premier problème : le renforcement des ARS et la généralisation du tiers payant avec la soumission totale des médecins aux caisses généralisant vont avoir pour effet d’étatiser encore plus le système. Ce projet de loi est un acte de défiance terrible vis-à-vis des médecins! Il y a aussi ce qu’il n’aborde pas. Et c’est peut-être le plus grave. Rien sur l’hôpital, les carrières, les jeunes, le financement du système...

WUD Comment voyez-vous l'avenir des professionnels de santé, notamment des jeunes médecins ?

RY Cela fait des années qu’on les culpabilise en les accusant de contribuer à la désertification médicale et aux déficits. Mais encore faut-il rendre le métier attractif. Sinon le risque est que les jeunes médecins choisissent les secteurs lucratifs plutôt que la médecine de ville. Même dans les grandes villes, celle-ci est en tension. Nous pensons qu’il faut augmenter sensiblement le numerus clausus, salarier les étudiants dès le début de leur formation, ouvrir un examen à la fin de chaque année pour ceux qui voudraient changer de filière, mieux payer les médecins.

WUD Selon votre propre expertise, quel est l'avenir pour les professionnels de santé, en particulier pour les  jeunes médecins ?  

RY Il est important de remettre les médecins au cœur du système de santé. On ne peut avoir une politique de santé publique qui néglige ceux qui en ont la charge. Il faut une vision globale de la réforme, alliant bonne gestion, accès à des soins de qualité pour tous et valorisation de la carrière des soignants.

WUD La e-santé,  est-ce d'après vous, l'avenir de la santé ? 

RY L’e-santé ne remplacera jamais le médecin ! Et heureusement. Mais elle peut être intéressante dans les domaines de la dépendance, du vieillissement et peut favoriser l’accès aux soins par le maintien à domicile. Il faut cependant veiller à la préservation des données personnelles. Sous cette double réserve, c’est un chantier que la France gagnerait à développer.

Conférence le Samedi 30 mai 2015 à 10H
Amphithéâtre Etienne Vilmer (rez-de-chaussée).  Hôpital Robert Debré, 48 boulevard Sérurier 75019 Paris.
Plus d'infos sur : http://www.allons-enfants.org/
ou à contact@allons-enfants.org
Source: 

Chloé Rayneau

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

L'initiative de la polyclinique de Blois pour sensibliser son personnel
Une centaine de médecins, dont des personnalités politiques et médiatiques, signent une tribune appelant au « devoir de désobéissance éthique »...
Suite à la grève des assistants de régulation médicale (ARM) des Samu-Centres 15, le gouvernement a décidé de verser une prime mensuelle de 120 euros...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.