Le projet de sensibilisation E-bola

Entre santé et cinéma

E-bola est le premier “film de sensibilisation et de formation” qui mêle cinéma et formation avec comme volonté d’utiliser toute la force de la fiction pour donner à voir et étudier la menace de maladies comme Ebola.

Lancé par Consulcesi Group, ce projet cinématographique est disponible depuis la mi juillet gratuitement streaming. Il s'appuie sur l’expertise scientifique de l’Institut National des Maladies Infectieuses “Lazzaro Spallanzani” et l’Université “Sapienza” de Rome, qui ont été parmi les premiers à être confrontés au virus.

Dans le film, un groupe de jeunes chercheurs sont mobilisés par une mission commune : vaincre l’ennemi , Ebola, le virus découvert au Soudan et au Congo en 1976 et qui a causé plus de 27 000 contaminations et 11 000 morts. A travers le travail de cette jeune équipe, “e-bola” raconte l’histoire d’une maladie qui affecte tous les êtres humains sans distinction.

Information et Formation  

Massimo Tortorella, le PDG de Consulcesi Group, explique sa démarche : "A travers ce film, nous marquons notre volonté d’à la fois informer le public et de proposer une formation aux professionnels de la santé". Il prend exemple sur son propre pays, l'Italie. "Les deux cas enregistrés en Italie concernant le virus Ebola montrent bien le danger auquel sont exposés les professionnels de santé qui sont parmi les plus exposés aux virus.

"L’information et la formation sont les meilleures armes sur lesquelles nous puissions compter. Le but de “e-bola” est de proposer aux médecins les meilleurs outils pour combattre le virus et faire face aux menaces de contamination."

E-bola est le premier film d’une longue série de “films de formation” qui seront disponibles sur Internet. Le projet a pour ambition de mettre en place un système global autour de la formation, pour mieux faire face aux urgences actuelles et futures en coopération avec les institutions italiennes et internationales.

Bande-annonce du film e-bola : 

Source: 

Chloé Rayneau

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Mais ils resteront sous le seuil du SMIC horaire...
Classement des CHU et des spécialités 2017-2018
Selon les premiers éléments de l'enquête, son décès ne serait pas lié à une infection au Covid-19. 

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.