Le patron de la pneumo de Bichat est lié à Total

Une affaire qui fait tousser

Le Pr Michel Aubier, chef du service de pneumo à Bichat, semble nager en plein conflit d’intérêt. Il a coutume de minimiser les effets de la pollution, mais oublie de mentionner qu’il travaille pour Total.

 

Il n’y a pas que Big Pharma dans la vie ! En matière de conflits d’intérêt, les médecins peuvent manger à plusieurs râteliers. C’est ce que semble démontrer l’affaire Aubier, révélée hier par Libération et le Canard Enchaîné et relayée par l’APM.

Le Pr Michel Aubier, chef du service de pneumologie-allergologie de l’hôpital Bichat-Claude Bernard à Paris, s’est fait une spécialité de minimiser les effets cancérigènes de la pollution atmosphérique.

« Je ne pense pas, et la plupart des experts sont d’accord, que le fait d’être exposé à une pollution ambiante […] prédispose au cancer du poumon, sauf si on a un autre facteur favorisant », déclarait-il par exemple le 1er mars dernier dans l’émission Allô Docteurs sur France 5.

Des propos qui prennent un sens nouveau depuis que l’on sait que Michel Aubier travaille deux demi-journées par semaine comme médecin-conseil… pour Total. Il siège également au conseil d’administration de la fondation du géant pétrolier.

Une activité qu’il a régulièrement omis de mentionner lors de ses interventions publiques, notamment en 2015 lorsqu’il a été auditionné par le Sénat sur le coût de la pollution de l’air. L’AP-HP précise que cette activité extrahospitalière ne figure pas dans le dossier administratif du PUPH.

« Cette affaire illustre un pan des conflits d'intérêts non couvert par la loi », commente Anne Chailleu, nouvelle présidente du Formindep jointe par What’s Up Doc. « Tous les dispositifs en place visent la transparence vis-à-vis du secteur des produits de santé. Or on constate que nombre d'autres secteurs recourent à des médecins pour soutenir leurs affaires publiques. »

Conflits d’intérêt partout, justice nulle part ?

Source: 

Adrien Renaud avec APMnews

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Gagner du fric sur ordonnance
« Bienveillance, empathie, information et respect »
Le Collectif inter-Urgences a décidé de déposer plainte pour, entre autres, homicides involontaires et mise en danger de la vie d'autrui, dans le...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.