Le médecin, bientôt invisible dans le secteur de la santé ?

Les soignants quasi-absents des débats à CHAM 2015

CHAM, c’est un événement qui réunit tous les ans à Chamonix, pendant deux jours, la fine fleur du secteur de la santé. Le maître de cérémonie, le Pr Guy Vallancien, y rassemble des administrateurs, des industriels, des start-uppers, des journalistes, des fonctionnaires, des assureurs, des politiques… et bien sûr des médecins.

Mais si ces derniers étaient physiquement présents dans les débats, le moins que l’on puisse dire est qu’ils n’étaient pas au cœur des conversations. A l’ombre du Mont-Blanc, cette année, on a beaucoup parlé de données, d’objets connectés, d’applications, de télémédecine, d’algorithmes, de systèmes experts, de Google, de génomique, de transhumanisme… mais pas, ou peu, des médecins.

Alors, serait-on déjà entrée dans « la médecine sans médecin », pour reprendre le titre du dernier livre de Guy Vallancien ? Peut-être. En tout cas, le contraste était frappant ce week-end entre les débats qui se déroulaient sur scène d’une part, et le discours que l’on trouve le plus souvent dans les bouches des politiques et des syndicalistes de tous bords.

« Le médecin est au centre du parcours de soins », entend-on en effet souvent. Wishful thinking ? Pensée magique ? Ou aveuglement volontaire ? En tout cas, il est probable que nombre de médecins doivent d’urgence se déniaiser, au risque de tomber rapidement du haut de leurs chaises.

Car les rares fois où le rôle du médecin a été évoqué à CHAM, cela a été pour minimiser son rôle de soignant : « On nous a formés dans le culte du colloque singulier, de la position prééminente du médecin, alors que dans la médecine de demain, il ne sera plus qu’un petit bout de la chaine du soin », a par exemple déclaré le Pr Olivier Guérin, chef du pôle de gériatrie au CHU de Nice.

Voilà. Il vaut mieux se le tenir pour dit.

Source: 

Adrien Renaud

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Par Le CISS
La généralisation du tiers payant ne serait que des complications administratives pour le médecin et une incitation À la surconsommation médicale...
À l'hôpital de Mulhouse, 17 internes affectés aux urgences sont en arrêt de travail depuis lundi 30 septembre. Au CHU de Toulouse, le service des...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.