Le guide de l'Ajar : " Lille c'est pas que l'alcool, la pluie et bienvenue chez les Ch’tis "

L’Association des Jeunes Anesthésistes-Réanimateurs (Ajar) de Lille a publié un guide pour aider les futurs internes dans leurs choix de région !

Dans ce guide rédigé par l’Ajar, vous trouverez toutes les réponses à vos questions ! Lille, c’est la deuxième plus grosse promotion d’internes en nombre après Paris, et compte 30 internes par promotion. Vous retrouverez la maquette du Diplôme d'Etude Spécialisé en Anesthésie Réanimation et Médecine Péri-opératoire (DESARMPo) de la ville, ainsi que le détail des gardes (nombre, lieu, etc). Le CHU de Lille est apparemment très imposant, appartenant au plus gros campus d’Europe. Ah ouais.. quand même ! Il regroupe pas moins de 14 hôpitaux spécialisés ainsi que le SAMU59-Centre 15 du Nord. En gros, le CHU de Lille, c’est beaucoup de lits, beaucoup de patients, beaucoup de spécialités, « le tout permettant d’orienter son projet professionnel et d’avoir une formation variée et de qualité », décrit l’Ajar. Un descriptif des différents services et hôpitaux en periph’ sont également disponible dans ce petit guide. Vraiment, on vous l’a dit, si vous étiez perdus avant, vous ne le serez plus après lecture de ce document !

La place importante de la simulation

Le complexe hospitalo-universitaire de Lille est doté d’un centre de simulation « PRESAGE » (Plateforme de Recherche et d’Enseignement par la Simulation pour l’apprentissage des Attitudes et des Gestes). Ces 2 500m2 sont dédiés à la formation des professionnels de santé par la simulation. Ok mais concrètement, il a quoi ce centre? Alors, c’est des chambres d'hôpital reconstituées et filmées, des cabinets de consultation, une salle d'entretien famille, plusieurs salles de débriefing équipées d'un système de retransmission audio et vidéo. Il y a aussi plusieurs salles dédiées à l'apprentissage des gestes techniques, un plateau pour l'apprentissage des gestes chirurgicaux de base. Sans oublier de nombreux mannequins et simulateurs (≈ 450). C’est pas mal n’est-ce pas? Et tout au long du cursus, les étudiants en profitent par le biais d’ateliers de simulation procédurale.

Pourquoi Lille ? 

Vous retrouverez évidemment toutes les modalités de validation, les formations parallèles ainsi que tout ce qui concerne la recherche, l’entreprenariat et la technologie. Vous aurez toutes les infos qui vous aideront à prendre votre décision : les atouts de Lille, la bonne ambiance entre internes, et surtout, un bon topo sur la région ! Et non, ça se résume pas qu’à l'alcool, la pluie et bienvenue chez les Ch’tis ! 

Bon allé, assez parlé, on vous laisse découvrir, futurs internes en anesth’-réa, pourquoi il faut aller à Lille ! 

Portrait de Mélanie Philips

Vous aimerez aussi

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.