La prescription anti-blues du dimanche soir

Conseils d’expert contre le fléau du 7e jour

Irritabilité, tristesse, asthénie ou tout simplement grosse session lose dans le canap' : parfois le dimanche soir a des airs de supplice chinois. Toutes ces névroses, le Dr Florian Ferreri, MCU-PH en psychiatrie à l’hôpital Saint-Antoine et auteur à succès, en a fait un livre : Vaincre le blues du dimanche soir. Conseils pour des dimanches moins moroses.

 

What's up Doc. Comment en vient-on à écrire un livre sur le « blues du dimanche soir » (BDS) ?

Florian Ferreri. Comme souvent en tant que médecin, on est sollicité pour donner son avis dans la vie privée. Il était alors question de quelqu’un de particulièrement irritable le dimanche. Mes amis m’ont dit : « il faut que tu fasses quelque chose, il nous pourrit tous nos dimanches ! ». En explorant ce mal être propre au 7e jour de la semaine chez les patients (et l’entourage !), on se rend compte que si ce n’est pas un motif de consultation ni un trouble psychique, c’est tout de même très fréquent.

WUD. Les médecins sont-ils plus sujet au BDS ?

FF. Il n’y a pas d’études sur le sujet, mais ce qui est certain c’est qu’ils correspondent aux profils à risque. Les cadres et professions à pouvoir décisionnel fort sont particulièrement touchés. Et les ruminations par rapport aux patients « laissés » dans le service peuvent parfois jouer le rôle de facteur de stress, et bien plomber le dimanche des confrères.

WUD. Alors, des conseils doctor-friendly pour éviter de passer son dimanche à appeler le service ?  

FF. Pour ceux qui sont sujet au BDS, il faut éviter de trop changer de rythme le week-end, ne pas se décaler de plus de 2 heures par rapport au lever de la semaine. Ensuite il faut cultiver et prévoir des activités agréables, éviter de se mettre à faire sa compta ou ses CRH le dimanche à 16h. Le dernier remède radical pour les workaholics, c’est carrément de prendre la garde du dimanche !

 

Source: 

Jean-Victor Blanc

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Et la porcelaine reprend vie
Les grandes vacances des médecins
Sciences de la vie, par Joy Sorman

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.