La judiciarisation de la médecine, un phénomène qui nous concerne tous !

Article Article

C’est un phénomène qui n’a de cesse de s’accentuer. Nous suivons, de loin encore -heureusement-, les pas de nos voisins américains. Nous sommes néanmoins tous concernés, c’est pourquoi nous avons choisi de réaliser une émission consacrée à la juciarisation de la médecine, avec un partenaire du métier de la protection, le Cabinet Branchet.

La judiciarisation de la médecine, un phénomène qui nous concerne tous !

© Midjourney x What's up Doc

Mais au fond, on pourrait s’interroger sur les raisons de la judiciarisation de la médecine et de son accélération dans notre pratique.

Une première piste de réponse : tout d’abord, les attentes accrues des patients. En effet, les patients ont aujourd'hui des attentes élevées en matière de qualité de soins et de résultats médicaux. Tout écart par rapport à leurs attentes peut conduire à des litiges. Parfois (souvent), les attentes ne sont pas forcément fondées et reposent sur un faisceau de croyances ou une mauvaise compréhension des soins. Mais quelles qu’en soient l’origine et la justification, ces attentes fortes entraînent une hausse des litiges avérée.

La complexité croissante de la pratique médicale entraîne également une accélération des litiges. La médecine moderne telle que nous la pratiquons aujourd’hui – par les gestes ou par les diagnostics – est de plus en plus complexe, avec de nombreuses variables à prendre en compte dans le diagnostic et le traitement. Les patients plus techniquement difficiles sont souvent – et heureusement – davantage pris en charge, là où auparavant les soins pouvaient s’arrêter. Les risques d’erreurs ou d’incidents médicaux augmentent d’autant, ce qui peut conduire à des poursuites judiciaires.

Les médias et l'accès à l'information ont augmenté la sensibilisation du public aux problèmes de sécurité des patients

En outre, le public est toujours plus sensibilisé sur les sujets soins et santé… en même temps que sur leurs couacs ! Les médias et l'accès à l'information ont augmenté la sensibilisation du public aux problèmes de sécurité des patients et aux risques d’erreur médicale, ce qui facilite, à tort ou à raison, le recours aux poursuites… comme si un verrou avait sauté.

Enfin, les établissements de santé – moins largement les médecins indépendants et libéraux – peuvent être soumis à des pressions financières telles, pour réduire leurs coûts et augmenter la productivité ou leurs marges dans les établissements privés, que cela peut parfois compromettre la qualité des soins et augmenter les risques d'erreurs médicales. Des exemples récents d’ailleurs, en ont tristement illustré l’impact sur la qualité de la prise en charge de patients âgés dans certains centres.

https://www.whatsupdoc-lemag.fr/page/faites-entrer-lassuree-avec-branchet

Ainsi, la judiciarisation de la médecine est un phénomène complexe dont les raisons sont multiples. Trop simplifier les explications pour en faciliter la compréhension serait réducteur, et empêcherait de bien cerner l’évolution que nous vivons aujourd’hui. C’est pourquoi, avec sa nouvelle émission réalisée grâce à l’expertise du Cabinet Branchet « Faites entrer l’assuré(e) ! », la rédaction de What’s up Doc a voulu creuser la question, informer, renseigner… et même, pourquoi pas, former !

0 commentaires (s)

Les gros dossiers

+ De gros dossiers