La cour des comptes aussi !

Son dernier rapport est en faveur de la CNAM

Il y a une semaine la cour des comptes publie un rapport sur le financement de la sécurité sociale. Restées très discrètes, les solutions proposées sont pourtant très explicites. C'est écrit en toutes lettres (cf. Rapport 2012 sur l’application des lois de financement de la sécurité sociale) concernant l'Ordre :

"(...) sa contribution à l’organisation des soins apparaît fortement contrastée : précise et rigoureuse en matière de suivi de la profession, toujours plus limitée pour ce qui est de sa participation concrète à la permanence des soins, voire critique vis-à-vis de certaines mesures destinées à permettre une meilleure organisation des parcours de soins des patients. Beaucoup plus préoccupant encore, son rôle dans le contrôle du respect de la déontologie médicale s’avère très décevant, qu’il s’agisse du traitement des plaintes, du respect du tact et de la mesure dans la détermination des honoraires, ou de la prévention des conflits d’intérêts, alors même que les enjeux sont majeurs pour la poursuite de la confiance des patients dans leurs médecins et plus globalement dans le système de soins.(...) L’amélioration de la situation repose d’abord et essentiellement sur un effort à conduire par l’ordre des médecins lui-même, à tous ses niveaux, en s’organisant de façon plus professionnelle pour remplir ses missions, en renforçant le poids du niveau régional, en faisant preuve d’une rigueur nettement plus exigeante et d’une vigilance sans faille en matière d’éthique, de déontologie et de conflits d’intérêt. Ce n’est qu’à ces conditions qu’il renforcera durablement sa légitimité."

L'Ordre ne remplit pas sa mission pour le contrôle des dépassements d'honoraires selon la cour des comptes.

Cela rappelle vaguement les déclarations de la CNAM lors des négos...

La cour des comptes vient de légitimer la position de la CNAM et de réduire l'Ordre au silence !

Source: 

PlaneteMed

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

La ville de Bourges va embaucher quatre médecins d’ici la fin de l’année pour prévenir la baisse annoncée de sa démographie médicale. Ils seront...
Pour éviter d'être catalogué désert médical, la ville de Soyaux a décidé de salarier ses médecins. La formule semble marcher. 

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.