Ile-de-France : les internes en MG, furieux, convoqués pour une nouvelle procédure de choix

Une erreur administrative fait en sorte que les internes "ancien régime" et en "phase d'approfondissement" devront se soumettre de nouveau à la procédure de choix en Ile-de-France, à dix jours du début du semestre. 

Même si cette annulation de la procédure de choix ne concerne que les internes "ancien régime", et en "phase d'approfondissement", elle va toucher tout de même 400 internes en MG. À deux semaines du début des stages d'hiver, l'ARS Ile-de-France, informent les syndicats Isnar-IMG et SRP-IMG, va convoquer une nouvelle procédure de choix.

La cause ? Non, ce n'est pas la carence d'internes en pédiatrie à l'origine de cette "décision scandaleuse", pour reprendre les termes de l'Isnar-IMG. Cette annulation de la procédure de choix est due à une erreur administrative : un interne qui avait fait ses six semestres a été convoqué par erreur à la procédure de choix, et en a choisi un ! Quoi qu'il en soit, cette bévue arrange bien les pouvoirs publics franciliens, qui se sont aperçus que des internes en pédiatrie manquaient en Ile-de-France, dans 10 établissements de santé. Avec cette nouvelle procédure de choix, ils vont certainement inciter à choisir les établissements de santé qui manquent d'internes en pédiatrie.
Ce qu'a confirmé l'ARS Ile-de-France dans un communiqué : "À cette occasion, le directeur général de l’Agence régionale de santé Île-de-France a décidé que la commission de répartition de médecine générale serait à nouveau convoquée dès ce mardi 22 octobre afin de proposer une nouvelle répartition des postes permettant que les hôpitaux de petite et grande couronne disposent d’un plus grand nombre d’internes de médecine générale en pédiatrie et qu’il soit remédié à la situation particulièrement dégradée issue de la première procédure. Cela passera par un ajustement du nombre de postes proposé au choix des internes qui, lors de la précédente commission, avait été calibré à un niveau trop élevé. Ainsi, la répartition non pertinente des postes dans les services de pédiatrie accueillant des internes de médecine générale d’Île-de-France, pourra être largement corrigée."

Et les syndicats ne peuvent rien contre cette nouvelle procédure de choix : "Les raisons de l'annulation étant strictement administratives (erreur sur la liste d'appel), nous n'avons pas de recours possible pour l'annulation de ces choix", se désole le SRP-IMG. Le SRP-IMG est reçu aujourd'hui à l'ARS Ile-de-France "pour obtenir des explications et s'assurer de la qualité pédagogique et d'accueil des nouveaux postes offerts aux choix". Tandis que l'Isnar IMG a demandé à être reçu au ministère de la Santé. Le SRP-IMG organisera par ailleurs une assemblée générale extraordinaire dans les jours qui viennent. Une nouvelle procédure de choix va être organisée les 28 et 29 octobre prochains. 

Vous aimerez aussi

Après l'Isni, des syndicats d'interne en pharmacie et biologie, c'est maintenant le conseil national des jeunes chirurgiens qui refuse un nouveau...
L’ISNI tire la sonnette d’alarme

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.