Grève des internes

Mobilisation à Toulouse

Vendredi, les internes toulousains se sont rassemblés dans les rues de la ville rose pour manifester contre le projet de loi santé. Après un tractage à la sortie du métro Jean Jaurès, direction l’EFS Don du Sang. Florian Savignac, secrétaire général adjoint de l'Association des Internes de Médecine Générale de Midi Pyrénées, dresse un bilan plutôt optimiste quant à l’ampleur du mouvement. « Les médecins n'ayant pas vraiment la culture de la protestation par la grève, nous avons été surpris de voir que près d'une centaine de nos adhérents internes à travers la Région nous ont rejoint dans ce mouvement. Ils ont montré qu'ils étaient prêts à donner d'eux-mêmes en participant à un Don de Sang après une longue journée de sensibilisation de la population et d'autres actions similaires ont eu lieu dans les autres Hôpitaux  de la région », constate-il.

Des participations en grande pompe dans l’Hexagone

La mobilisation toulousaine s’est faite dans le cadre de la grève des 3 jours (qui s’est achevée samedi en fin de matinée) initiée par l’SNAR-IMG et massivement suivie dans plusieurs villes de France. Et si les toulousains ont initialement adhéré au mouvement plus par mimétisme que par conviction, l’engouement général semble cependant les avoir gagnés. « Nous ne savions pas vraiment où nous mettions les pieds au début de ces 3 jours de mobilisation. Mais l'accueil  des personnes avec qui nous avons pu échanger sur le terrain au sujet de ces problématiques de santé nous donne la force de clamer aujourd'hui, au nom des Internes de Médecine Générale et d'une majorité de Français, notre opposition à ce Projet de Loi Santé tel qu'il va être proposé pour examen à l'Assemblée Nationale », scande Florian. 

 

 

Source: 

Léa Drouelle

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Le nouveau site MediEval4i.com vient de se lancer sur le créneau de la notation des médecins. L’Ordre et les professionnels de santé tirent à boulets...
Les jeunes médecins sont vraiment sans frontières
Les professions de santé intermédiaires et les délégations de tâches ont le vent en poupe… à l’étranger

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.