Génération ciné-santé : mesquins de campagne

Clouzot vs. Rouffio

Les rapports entre le médecin et l’argent ont été peu étudiés au cinéma, si ce n’est sous forme de clichés ou de running gags ciblant une caste sociale. Deux films sortent toutefois du lot pour analyser l'influence du portefeuille sur l'exercice.


Le corbeau, de Henri-Georges Clouzot, et Sept morts sur ordonnance, de Jacques Rouffio, sont des films qui ont marqué leur époque. L’un d’entre eux a même marqué l’histoire du cinéma. Ils ont tenté d’approfondir nos turpitudes, dont l’argent et la soif de pouvoir restent les vecteurs les plus puissants, et ont pour point commun d’être tirés de faits réels. Une garantie qui ne suffit pas à en faire des films réalistes… Analyse comparée.

Pour lire la suite, c'est par ici ou dans le dernier What's up Doc.

Source: 

La rédaction

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

... c'est la dolce vita !
Le nouveau concept sociologique dans lequel vous risquez de vous reconnaître
Escapade en terre italienne

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.