Freeze Mob à Lyon

Des internes en médecine pestent contre le projet de loi santé

 

 

Nouveau mouvement de protestation contre le projet de loi santé. Vendredi 6 mars, 250 internes sont descendus dans les rues de Lyon pour afficher leur mécontentement et demander «un gel du projet de loi». Munis de pancartes sur lesquelles on pouvait lire  pour « Marisol Touraine m’a tuer », ou « Santé en danger », les étudiants en médecine ont également opéré des «freeze mob» en s'immobilisant silencieusement pendant quelques secondes à plusieurs reprises depuis la Place des Terreaux jusqu’à leur destination finale, la place de l’Opéra où ils sont se allongés pour symboliser «l'arrêt de mort de la profession », «On a l’impression de ne pas être pris au sérieux. On n’a aucun retour de Marisol Touraine, alors qu’on parle de cette réforme depuis plusieurs mois. On est là pour montrer qu’on ne lâche pas, qu’on n’oublie pas cette réforme ! »,a déclaré une étudiante au Quotidien du Médecin.

Ces manifestations originales ne constituent toutefois pas une première puisque des mouvements similaires ont déjà eu lieu à  Bordeaux, Besancon, Grenoble, Montpellier, Nantes et Poitiers.

Source: 

Léa Drouelle

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

L'Aide médicale d'État (AME) permet une prise en charge financière de la santé des migrants en situation irrégulière. Le gouvernement souhaite la...
La ministre de la santé en pré-campagne
A l’occasion d’Hôpital Expo 2010, Roselyne Bachelot avait placé l’année 2011 sous le titre « Année des patients et de leurs droits ». Elle avait...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.