Faut-il avoir peur du Tiers Payant Généralisé ?

5 scénarios catastrophes redoutés par les médecins (mais pas que)

On l'attendait, elle l'a fait. Marisol Touraine a confirmé ce matin son projet de tiers payant généralisé. Prévue dans le cadre de la future loi de santé publique, la mesure devrait être achevée à l'horizon 2017. Les appréhensions de notre profession étant ce qu'elles sont (virulentes pour certaines), nous avons répertorié les pires schémas susceptibles d'émerger avec le tiers payant généralisé.

1 - La surconsommation des soins
"Si les soins sont gratuits, les gens viendront pour de la bobologie"
Selon le Parisien, notre ministre de la santé n'a aucune crainte concernant cet écueil. Les français sont des gens responsables, tente-t-elle de nous persuader.

2 - Le bordel généralisé
"Comment - diantre ! - l'assurance maladie pourra-t-elle se coordonner avec les 400 complémentaires santé ?!?"
Pas de problème ! L'assurance maladie se chargera de collecter les sommes auprès des complémentaires, a rassuré la ministre ce matin...

3 - La vague de paperasses
"Il faudra tout vérifier : les droits des patients, les règlements de la sécu... Je connais ça avec les patients CMU !"
Ce qui semble faisable pour un centre médical doté d'un service administratif dédié à la télétransmission, comme il est évoqué sur France TV Info, ne l'est pas forcément pour un simple cabinet. Encore une fois, Marisol se veut rassurante, et annonce une efficacité tip top zéro défaut...

4 - La dégradation du service médical
"Il y aura plus de patients, donc plus d'attente et moins de temps de consultation. Et la prévention, on la fourre où ?"
Ce scénario catastrophe n'a pas encore eu d'échos, ni dans les médias, ni de la part des politiques. À What's up doc, on lance le débat...

5 - La béance du trou de la sécu
"Comme les patients n'avanceront pas d'argent, les médecins auront moins de remords à facturer des actes supplémentaires."
Voilà une hypothèse fort probable qui mériterait d'être entendue par nos autorités. Car à moins d'un gain à l'Euromillion, le portefeuille de la sécu a du souci à se faire (paraît-il).

 

 

 

Source: 

Publié par AP

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Le collectif Inter-Hôpitaux (CIH) a réagi hier soir aux annonces du plan d'urgence pour l'hôpital présenté ce 20 novembre par Édouard Philippe et...
Une centaine de spécialistes du sida tués dans le crash d'un avion en Ukraine
Presse auscultée. Des mères sans-abri dormiraient à même le sol à l'hôpital Lariboisière après leur accouchement, en raison d’un nombre de lits...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.