Des doyens très politiques

Il est curieux de constater que très peu de membres du Cnom ou de présidents de CME, pourtant habitués à se soumettre aux suffrages de leurs confrères, tentent l’expérience auprès de leurs concitoyens. On retrouve en revanche un certain nombre de doyens sur les listes électorales…

Voici quelques exemples de doyens s'étant frotté, de près ou de loin, aux délices du suffrage universel.

À Aix-Marseille. Georges Leonetti, légiste, a été élu aux régionales de 2015 sur la liste de Christian Estrosi (LR) en Paca.

À Lyon-Sud. Carole Burillon, ophtalmo, est conseillère municipale du 8e arrondissement de la capitale des Gaules. Elle était deuxième sur la liste soutenant Gérard Collomb (PS) dans cet arrondissement en 2014.

À Nice. Patrick Baqué, chirurgien, a été membre de comités de soutien à deux candidats LR ces dernières années : Christian Estrosi pour les régionales de 2015 en Paca, et Christophe Trojani, lui-même orthopédiste, pour les municipales de 2014 à Villefranche-sur-Mer.

À Versailles-Saint-Quentin. Djillali Annane, réanimateur, a été nommé conseiller de Marisol Touraine pour l’Enseignement médical et la Recherche en 2012. S’il a conservé son titre de doyen, il est actuellement remplacé par un administrateur provisoire. 

Portrait de La rédaction
article du WUD 29

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.