Démission de Geneviève Fioraso

Et le neurologue Oliver Véran va perdre son siège à l'Assemblée Nationale

C’est officiel depuis mercredi : Geneviève Fioraso a démissionné de son poste de secrétaire d'Etat chargée de la recherche et de l'enseignement supérieur « pour raison de santé ». Elle reprend donc son mandat de député. Son suppléant, le Dr Olivier Véran, neurologue et surtout rapporteur du projet de loi santé devra alors laisser sa place.

En effet, la loi donne le droit à Geneviève Fioraso, de retrouver son siège de députée de l’Isère dans un délai d’un mois (à partir du 4 avril). Dans ce contexte, Olivier Véran pourra défendre le texte du projet de loi en commission des affaires sociales à partir du 17 mars, mais ce seulement pour quelques jours et à la condition que l’examen du texte en séance plénière ait bien lieu à partir du 31 mars.

Reste à savoir si Mme Fioraso pourra reprendre son mandat de députée ou sera amenée à démissionner du fait de ses problèmes de santé. Dans ce dernier cas, ce n'est pas Olivier Véran qui peut poursuivre le mandat. Cette démission entrainera l'organisation d'élection législative partielle. Mais peut-être alors se présenterait-il ?

Source: 

Léa Drouelle

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Covid-19 - annonce présidentielle de Pâques
En attendant l'annonce présidentielle de prolongement de confinement, toute la France est en suspens... Chacun se prépare chez soi !
Le collectif Inter-Urgences a été déçu par les propos de la ministre de la Santé, invitée de Jean-Jacques Bourdin sur RMC. Il regrette qu’aucune...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.