Covid-19 : Une sombre affaire de seringues contraint le Japon à jeter des vaccins

Seringues trop grosses et sixième dose de vaccin Pfizer ne font pas bon ménage… Cette semaine, le ministre de la Santé japonais a annoncé que son pays allait être contraint de jeter une quantité importante de vaccin à cause de leur matériel inadapté.

Pic, et pic et colégram, le Japon a fait une mauvaise pioche. Ce 12 février, le ministre de la Santé nippon a annoncé que son pays allait être contraint de jeter des millions de doses du vaccin Pfizer. La raison ? Les seringues utilisées par le pays seraient trop grosses pour parvenir à extraire la sixième dose. « La majorité des seringues utilisées au Japon ne peut prélever que cinq doses », a-t-il indiqué.  
 
Cette mauvaise nouvelle survient seulement quelques jours avant le lancement de la campagne de vaccination japonaise, ce 14 février. « Au début, nous utiliserons les seringues qui peuvent contenir six doses mais, au fur et à mesure que nous vaccinerons, celles-ci [les seringues] vont se raréfier », a déclaré Norihisa Tamura.
 
Pour éviter de gaspiller des injections lors de la vaccination de ses 126 millions d’habitants, le gouvernement nippon a bien envisagé de passer à la caisse. Le problème : après les masques, ce sont à ces seringues de moins de 35 microlitres de manquer. Une pénurie qui risque également d’affecter certains pays occidentaux, dont la France qui a alerté sur leur raréfaction.

Portrait de Julia Neuville

Vous aimerez aussi

Pour la première fois, un scientifique chinois admet que le vaccin chinois aurait une efficacité limitée.

Après avoir érigé la vaccination en Saint Graal, le Chili fait face à une nouvelle vague de contaminations. Une actualité qui nous rappelle que la...

Presse auscultée – La pandémie de coronavirus a pris le monde entier de court. Le New York Times a interrogé des scientifiques pour explorer les 14...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.