Covid-19 : Une sombre affaire de seringues contraint le Japon à jeter des vaccins

Article Article

Seringues trop grosses et sixième dose de vaccin Pfizer ne font pas bon ménage… Cette semaine, le ministre de la Santé japonais a annoncé que son pays allait être contraint de jeter une quantité importante de vaccin à cause de leur matériel inadapté.

Covid-19 : Une sombre affaire de seringues contraint le Japon à jeter des vaccins

Pic, et pic et colégram, le Japon a fait une mauvaise pioche. Ce 12 février, le ministre de la Santé nippon a annoncé que son pays allait être contraint de jeter des millions de doses du vaccin Pfizer. La raison ? Les seringues utilisées par le pays seraient trop grosses pour parvenir à extraire la sixième dose. « La majorité des seringues utilisées au Japon ne peut prélever que cinq doses », a-t-il indiqué.  
 
Cette mauvaise nouvelle survient seulement quelques jours avant le lancement de la campagne de vaccination japonaise, ce 14 février. « Au début, nous utiliserons les seringues qui peuvent contenir six doses mais, au fur et à mesure que nous vaccinerons, celles-ci [les seringues] vont se raréfier », a déclaré Norihisa Tamura.
 
Pour éviter de gaspiller des injections lors de la vaccination de ses 126 millions d’habitants, le gouvernement nippon a bien envisagé de passer à la caisse. Le problème : après les masques, ce sont à ces seringues de moins de 35 microlitres de manquer. Une pénurie qui risque également d’affecter certains pays occidentaux, dont la France qui a alerté sur leur raréfaction.

0 commentaires (s)

Les gros dossiers

+ De gros dossiers