Covid-19 : Bigard et Lalanne attaquent, Jérôme Marty prêt à riposter

Après avoir lu la lettre ouverte de Jérôme Marty critiquant leurs positions complotistes, Jean-Marie Bigard et Francis Lalanne ont décidé de contre-attaquer. Récemment, ils ont porté plainte au CDOM de Haute-Garonne contre le président de l’UFML-S.

Après les insultes, les plaintes. Récemment, Francis Lalanne et Jean-Marie Bigard ont décidé de porter plainte au CDOM de Haute-Garonne à l’encontre du président de l’UFML-S, Jérôme Marty. Son tord selon eux ? Avoir vivement critiqué leurs prises de position complotistes.

C’est le 28 mai dernier que cette affaire de grandes gueules a commencé. Agacé par les sorties médiatiques des deux compères, le médecin du sud-ouest se fend d’une lettre ouverte publiée sur les réseaux sociaux. « Vous êtes la partie grossière du complotisme, son orifice béant et malodorant », y a notamment écrit celui qui n’a rien à envier à la verbe de l’humoriste le plus irrévérencieux de France.

 

 

Pour les deux artistes, c’en est trop. Ils décident de porter plainte contre le professionnel de santé. « Ils me reprochent d’être insultant. Selon eux, un médecin n’a pas le droit d’insulter à cause de son code de déontologie », détaille le médecin généraliste. Une procédure formalisée par l’envoi d’un courrier informatif au mis-en-cause. « Ça m’a fait rigoler, confie Jérôme Marty. C’est pas le genre de truc qui m’angoisse. Pour moi, c’est plus une perte de temps. »

Et pour cause, pas question pour le professionnel de santé d’accepter la conciliation qui doit avoir lieu à la fin du mois de juillet. « Je ne concilie pas avec des gens qui comparent le vaccin à la Shoah. Ça ne peut que se régler au niveau juridique », assure le Président, convaincu que le Conseil de l’Ordre Départemental ne prendra pas de sanctions. « Vous ne croyez quand même pas que l’Ordre va me condamner ? », lâche-t-il.

S’il refuse l’échange, Jérôme Marty a tout de même prévu de se jeter dans la mêlée. « Ils ont fait feu. On va les attaquer pour plainte abusive et diffamation », assure le médecin généraliste qui déplore de devoir « se retourner contre les malades ». « C’est toujours embêtant pour un médecin ».

Ce n’est pas la première fois que Jérôme Marty entame des poursuites contre des figures du mouvement complotiste. La députée et médecin Martine Wonner ou encore les producteurs du film Hold-Up font notamment partie de sa liste. « En tout, j’en suis à six procès ! Mais je peux faire mieux », s’amuse-t-il.

Portrait de Julia Neuville

Vous aimerez aussi

Fin juillet, la receleuse de la CPAM a été condamnée à 18 mois de prison. Les faits qui lui sont reprochés ? Avoir vendu des attestations vaccinales...

Quel est l’impact de la crise sanitaire en 2020 ? C’est la question à laquelle l’Assurance Maladie a tenté de répondre ce 29 juillet.

Jeter l’éponge pour briser les tabous. La gymnaste américaine Simone Biles a fait les gros titres en déclarant forfait pour l’épreuve collective des...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.