Comment coutourner le numerus clausus !

L'enseignement privé européen gagne du terrain...

Après Toulon, c’est maintenant au tour de Béziers d’accueillir une un branche de l’université portugaise Fernando Pessoa. Il est vrai que pour contourner le numérus clausus, sans sortir de France, le nombre de candidats doit remplir les amphis.

Cette université dispense des cours, en Français, de kinésithérapie, orthophonie, odontologie. Genevière Fioraso, ministre de l’Enseignement supérieur, suit "avec la plus grande vigilance l’évolution de la situation sur le terrain"  mais cela ne devrait pas changer les affaire de l’université portugaise qui est dans son droit grâce à l’équivalence des diplômes européens. Le recteur de l’académie de Nice avait déjà été saisie en fin d’année 2012 pour que la dénomination "Université" ne soit pas applicable, mais l’université Pessoa avait rétorqué qu’il n’en avait cure : s’il le fallait, le terme Université pourrait être remplacé par le terme Universidad avec une validité conservée des diplômes. En janvier 2013 ; le Conseil d’Etat a du annuler le décret "anti-contournement du numerus clausus" qui avait été élaboré.

Nos diplômes d’état Français auront il la même valeur que ces diplômes européens aux yeux des hôpitaux publics et privés ? La fin du numerus clausus semble se profiler à l’horizon…

Source: 

What's up doc - publié par JR

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

La nouvelle opportunité offerte par MSF
Le repos comprend aussi les taches universitaires...
Nicolas Bruno, psychiatre

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.