Accusations À tord ou À raison ?

Du rififi chez les syndicats médicaux

"Dans les coulisses de la négociation conventionnelle" : c'est le titre d'une lettre ouverte écrite par Dr Julien Cabaton, vice-président de l'Isncca (Intersyndicat national des chefs de clinique assistants), qui a été publiée dans la revue de l'association de l'internat, "Le Crocodile", en décembre 2012.

Et la lettre fait fureur, depuis peu, plongeant son auteur devant des menaces judiciaires sérieuses car il aurait tenu des propos diffamatoires, selon la CSMF, en écrivant qu'une somme de 1.000.000 d'€  serait reversée aux syndicats signataires... sous-entendant que les signatures auraient été, en quelque sorte, achetées !

Vrai ou Faux ? Nul ne sait, mais la CSMF n'en reste pas là et attaque Julien Cabaton !

Dans ce courrier, Julien Cabaton donne son point de vue sur le déroulement de la négociation conventionnelle, en décrivant les étapes de la nuit marathon, dernière ligne droite des négo', finalement conclues à 6h du matin.

"je souhaite juste écrire et faire savoir comment se sont déroulées ces prises de décisions".

Et, au fil de cette déclaration exclusivement réservée à une diffusion limitée aux seuls internes et anciens internes de Lyon, Julien Cabaton précise : "il a été annoncé d’emblée par la Ministre de la Santé qu’en l’absence de signature, un texte de loi serait présenté devant les députés […] Il faut noter que la somme d’un million d’euros sera "offerte" par l’Assurance Maladie aux syndicats qui accepteront de signer un accord".

Et c'est là que tout commence... ou tout finit...

Source: 

What's up doc - publié par JR

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Nouvelles propositions sur la question des consultations longues
Précis, pointu, affuté

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.