235 industriels de la e-santé signent une feuille de route avec le ministère

235 industriels de la e-santé viennent de signer la charte « Engagé pour la e-santé ». 

L’événement est qualifié d’historique par l’Agence du numérique en santé. 235 industriels de la e-santé viennent de s’engager aux côtés du ministère des Solidarités et de la Santé en signant la charte « Engagé pour la e-santé », précise un communiqué daté du 14 septembre. Ils mèneront donc à bien plusieurs chantiers numériques essentiels à la modernisation de notre système de soins et à l’amélioration de la prise en charge des personnes dans les secteurs sanitaire et médico-social. 

Portée par la Délégation ministérielle au numérique en santé (DNS), cette feuille de route du numérique en santé fédère désormais l’ensemble des acteurs concernés autour d’une feuille de route commune pour améliorer la santé et la vie des citoyens. Elle comprend des objectifs concrets autour d’un calendrier défini.

Les principaux éditeurs du secteur signataires de cette charte s’engagent à :

- développer des systèmes d’information, services et outils numériques conformes aux référentiels et services socles définis par le ministère ;
- attester de la conformité de ces outils ;
- collaborer avec les pouvoirs publics ;
- proposer des applications dans le futur espace numérique de santé ;
- accompagner leurs clients afin que le déploiement de ces outils se fasse dans le respect des principes éthiques, de sécurité et de protection des données personnelles ;
- communiquer largement sur leurs initiatives en e-santé.

Engagement réciproque

Le ministère chargé de la Santé s’engage en retour à :

- consulter et associer les signataires aux orientations stratégiques de la feuille de route du numérique en santé ;
- leur fournir les outils nécessaires à la mesure de la conformité de leurs outils ;
- proposer les expertises et l’assistance nécessaires ;
- encourager une politique d’investissement en soutien des industriels impliqués. 
 
« Nous sommes heureux et fiers de compter autant de signataires de cette charte d’engagement pour faire avancer la e-santé en France. Cela démontre le partage, par les industriels du secteur, du cadre de valeurs et de la vision que nous portons au travers la feuille de route du numérique en Santé », ont déclaré Laura Létourneau, déléguée ministérielle au numérique en Santé et Dominique Pon, responsable ministériel au numérique en santé.
 

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

App'store e-santé : l’appli My eReport
Connectons-nous les uns les autres
La France doit rattraper son retard

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.