20 millions de Français sans médecin d’ici 5 ans, le chiffre qui fait peur

20 millions de Français sans médecin

On le sait, on le répète sans cesse, près de 12 % des Français soit autour de 7 millions de personnes vivent actuellement dans un désert médical. Mais cela va empirer comme le montre cette projection de Iqvia, paru dans L’Express.

En clair, les 7 millions de Français actuels sans médecin, ce n’est rien du tout, par rapport à ce qu’il nous attend à horizon 5 ans. Car la projection réalisée par Iqvia, une société experte de la donnée de santé, prévoit 20 millions d’habitants sans médecin d’ici la fin du prochain quinquennat. Soit plus d’une personne sur quatre dans un désert médical.

Pourtant le pays n’a jamais compté autant de médecins qu’aujourd’hui. Mais la démographie et la pyramide des âges dans la profession entraîne une diminution inéluctable de leur nombre dans les toutes prochaines années. Et ce, alors que les besoins en soin vont augmenter avec le vieillissement global de la population.

«Les zones sous-denses en médecins dans l’est et le centre du pays devraient s’étendre»

« En croisant les évolutions de la population avec les départs en retraite attendus de généralistes et les effectifs de jeunes en formation, et en prolongeant les tendances en matière d’installation, nous voyons clairement que les zones sous-denses dans l’est et le centre du pays devraient s’étendre. Les écarts territoriaux s’accentuent, et de nouveaux secteurs, relativement épargnés jusqu’ici, sont touchés, à commencer par les banlieues sud et ouest de Paris », constate Jean-Marc Aubert, président d’Iqvia France et ancien directeur de la Drees, le service d’études et de statistiques du ministère de la Santé dans L’Express.

La ville de Lyon en est un exemple frappant, comme l’a exprimé l’adjointe au maire à la santé, Céline de Laurens dans La Tribune de Lyon : « Les Lyonnais bénéficient de 130 médecins généralistes libéraux pour 100 000 habitants, contre 92 en Auvergne-Rhône Alpes mais plus de 46 % d’entre eux ont plus de 55 ans ».

Un dossier épineux dans les mains du futur président de la République…

Portrait de Luc Angevert

Vous aimerez aussi

Le topiramate, un anti-épileptique, inquiète de plus en plus les autorités sanitaires. Elles appelaient déjà à restreindre drastiquement son usage...

La Haute autorité de santé (HAS) a émis mardi 28 juin un avis favorable à l'élargissement des compétences vaccinales aux infirmiers, pharmaciens et...

La justice française reconnaît l'Etat fautif de ne pas avoir stocké assez de masques avant la pandémie de Covid, mettant en cause de façon sans...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.