Théatre : Psy Cause(s) 2

Quand le divan devient hilarant

Entre  le débrief avec les co-internes/chefs/collègues, le coup de fil parental du dimanche soir et le café pour l’énième rupture de l’ami(e) célibattant(e), Psy cause(s) 2, c’est un peu tout ça à la fois, avec une pointe d’humour noir. Interprété par une Josiane Pinson en état de grâce jusqu’au 29 Avril au Théâtre de l’Archipel à Paris 10e.

  

« Heureusement que j’ai mon cancer, ça m’occupe »

Polyamour, sexualité du 3ème voire 4ème âge, masturbation féminine, « Elle » (la psy) en voit de toutes les couleurs - #nofilter - dans son cabinet. Jouant tour à tour la psy, ses patients ou sa propre famille, Me Pinson nous entraîne à coups de changement de lunettes et de tourbillons de divan, dans les méandres de la psyché, avec rires et fracas.

 

Treating your patient since 1928 

Ce « One psy show » condense donc 1H30 de punchlines plus ou moins politiquement correctes dans la consult' d’une psy qui pourrait être une (petite) cousine de l’inénarrable star d’instagram Baddie Winkle.

 

(Més)alliance thérapeutique

La relation soignant/patient, dans toute sa beauté mais aussi ses écueils, y est disséquée et plongée dans un grand bain d’acide. Charlie Hebdo titre « Tout en finesse », c’est dire !

On vous le recommande chaudement pour son effet cathartique après une journée de consult' un peu dure...

 

Pour plus d’infos c’est par ici.

Source: 

Jean-Victor Blanc

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Les jupons de Tess
Ah bon t'es sûr
Escapade en terre italienne

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.