Success story de la Santé publique à Bordeaux

Le CHU Bordeaux loin devant les autres en santé pub...

Depuis plusieurs années, le choix des internes de santé publique de focalise vers la région bordelaise. Cette année, on observe une différence de 1000 places entre le rang moyen des internes ayant choisis le CHU de Bordeaux (1er) et ceux ayant choisi l'AP-HP (2ème).

Cette attractivité s’explique en grande partie par la présence d’une école bien particulière au sein de l’Université de Bordeaux: l’Institut de Santé Publique, d’Epidémiologie et de Développement (ISPED). Pour mieux comprendre le rôle de cette structure unique en France, nous nous sommes entretenus avec le Pr Roger Salamon, président du Haut Conseil de laSanté Publique et fondateur de l’ISPED : « L’ISPED a pour vocation de promouvoir une approche pluridisciplinaire de la formation en santé publique, car elle regroupe à la fois une partie hospitalo-universitaire (ressemblant aux unités des autres CHU) et une unité Inserm (U897) qui n’est pas uniquement médicale ». Les internes de santé publique ont ainsi la possibilité de réaliser leur formation auprès de professionnels de différentes spécialités et d’acquérir des compétences dans différents domaines tels que : l’épidémiologie, les statistiques, la promotion de la santé, le management de la santé… De part cette double casquette les internes peuvent facilement compléter leur cursus par la réalisation d’un Master 2 ou même d’une thèse.

Mais au delà de cette formation, « l’ISPED a surtout pour mission d’offrir aux internes une vision de la Santé Publiques orientée vers la cité et ainsi contribuer à relever les grands défis posés par la santé publique contemporaine tel que : l'accroissement de l'espérance de vie, la refonte des systèmes de santé, la résurgence des maladies infectieuses dans le monde, l’impact de l’industrialisation et de la mondialisation sur l’environnement et la santé des populations ».

 

Source: 

Nicolas Schuffenucker

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

L'ARS Grand Est s'est engagée à fournir la signature du protocole de sécurisation et un planning nominatif prouvant la présence chaque jour de sept...
Vers une équivalence Psychologue-Psychiatre ?

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.