Plus de rémunération pour les investigateurs ?

Le contrat unique pourrait y mettre fin

Aujourd'hui, les investigateurs sont rémunérés pour leur travail, mais l'argent est le plus souvent versé directement sur le compte d’une association de service pour la recherche. En effet, le droit français n'autorise pas à rémunérer, primer ou valoriser un travail complémentaire pour les médecins du public. 

Et que fait-on de l'argent ? "On constate le plus souvent que cela était utilisé pour financer d’autres activités de recherche non subventionnées, comme le recrutement d’assistant de recherche clinique (ARC), des formations pour d’autres médecins…", explique le Dr Mazen Elzaabi, directeur des affaires publiques du groupe LFB Biomédicaments.

Mais voilà, dans la nouvelle loi santé, Marisol Touraine souhaite mettre en place un contrat unique qui risque de bouleverser le système... Pour en savoir plus, l'article est à lire dans le dernier What's up doc, et par ici.

Source: 

Cécile Lienhard

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Par Le CISS
La généralisation du tiers payant ne serait que des complications administratives pour le médecin et une incitation À la surconsommation médicale...
À la suite de la publication de la première partie de notre enquête, qui évoquait une situation particulièrement catastrophique aux urgences du CHU...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.