No bed challenge : 100 000 nuits sur un brancard

En six mois seulement

D'après les relevés du No Bed Challenge, la barre des 100 000 patients ayant passé la nuit sur un brancard aurait été dépassée, a déclaré François Braun, président de Samu-Urgences de France.


« Un scandale sanitaire » ! Les mots des urgentistes français sont forts mais justifiés. Plus de 100 000 patients ont en effet passé la nuit sur un brancard des urgences faute de lits d'hospitalisation, selon le dernier bilan du No bed challenge. Lancé en janvier par Samu-Urgences de France, ce chiffre honteux a été dévoilé par le président de l'organisation, François Braun, lors d'une conférence de presse organisée au congrès Urgences 2018, qui se tient jusqu'à vendredi à Paris.

Des études scientifiques prouvent que cette situation entraîne « une augmentation de la mortalité de 9 % pour l'ensemble, de 40 % pour les patients les plus graves ». De plus, « une récente étude canadienne a montré qu'une personne âgée qui passait plus de 8 heures sur un brancard d'un service des urgences voyait sa durée d'hospitalisation augmenter de deux jours », a ajouté l’urgentiste messin.

« C'est un véritable problème d'organisation de l'hôpital, il est connu, maintenant chiffré, les traitements de cette maladie sont connus aussi, ils ont été définis dès 2013 par le Conseil national de l'urgence hospitalière, il n'y a plus qu'à soigner le malade hôpital », a martelé François Braun dans des propos rapportés par l’APMnews. Des paroles qui ressemblent de plus en plus à un vœu pieux pour le président de Samu-Urgences de France…

Source: 

Bruno Martrette-Gomez

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Une femme médecin sur six a été victime de harcèlement sexuel de la part d’un collègue au cours des six dernières années, selon une enquête sur le...
Marisol Touraine envoie les chefs à l’école
Création d’un service téléphonique d’accès aux soins pour la rentrée 2020, ouverture de 50 nouvelles maisons médicales de garde sur l’ensemble...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.