La prime de service public exclusif est étendue

Comment gagner plus pour ceux qui travaillent moins

La prime d’engagement exclusif au service public est versée aux praticiens qui s’engagent à exercer exclusivement dans un établissement de santé publique. Cette prime de 487,49 €, versée pour un praticien hospitalier temps plein, n’avait pas d’équivalent pour les PH pratiquants leur activité à mi-temps.

Le décret publié ce 14 février au journal officiel permet enfin de restaurer l’équité envers ceux d’entre nous qui exercent une activité à temps partiel. Une prime de 292,49 € pour des obligations de service de 6 demi-journées par semaine sera donc versée si le praticien s’engage à pratiquer la médecine exclusivement en établissement public de santé pendant une durée de trois ans.

Encore faut-il en faire la demande : les hôpitaux ne viennent jamais nous chercher pour nous verser des primes ; un petit coup de fil à la direction des affaires médicales et c’est réglé !

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=C0127B26FAD84F8067789B409357408C.tpdjo17v_2?cidTexte=JORFTEXT000027065896&dateTexte=&oldAction=rechJO&categorieLien=id

Source: 

What's up doc -publié par JR

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Dans son dernier plan pour sauver l'hôpital public, Agnès Buzyn s'en prend aux intérimaires avec fermeté. Leur syndicat lui répond sur le même ton. 
Les CHU francais bien classés au niveau international
Vous êtes neurologue ? Atteint.e. d'héliotropisme ? L'unité neurovasculaire du CHU de Nice est fait pour vous. Elle recherche un assistant en CDD et...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.