La prime de service public exclusif est étendue

Comment gagner plus pour ceux qui travaillent moins

La prime d’engagement exclusif au service public est versée aux praticiens qui s’engagent à exercer exclusivement dans un établissement de santé publique. Cette prime de 487,49 €, versée pour un praticien hospitalier temps plein, n’avait pas d’équivalent pour les PH pratiquants leur activité à mi-temps.

Le décret publié ce 14 février au journal officiel permet enfin de restaurer l’équité envers ceux d’entre nous qui exercent une activité à temps partiel. Une prime de 292,49 € pour des obligations de service de 6 demi-journées par semaine sera donc versée si le praticien s’engage à pratiquer la médecine exclusivement en établissement public de santé pendant une durée de trois ans.

Encore faut-il en faire la demande : les hôpitaux ne viennent jamais nous chercher pour nous verser des primes ; un petit coup de fil à la direction des affaires médicales et c’est réglé !

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=C0127B26FAD84F8067789B409357408C.tpdjo17v_2?cidTexte=JORFTEXT000027065896&dateTexte=&oldAction=rechJO&categorieLien=id

Source: 

What's up doc -publié par JR

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Dans le sillage d’Inter-urgences, Action praticiens hôpital (APH) et Jeunes médecins appellent les médecins et pharmaciens hospitaliers à soutenir la...
Pas un jour sans qu’on lise dans la presse un article sur le burn-out. Pas une semaine sans que nous ne soyons consultés par des personnes en...
La loi de prorogation de l'état d'urgence sanitaire, adoptée définitivement le 6 novembre prochain, devrait permettre aux directeurs d'hôpital de se...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.