La peste bubonique n’est pas morte

Un cas aux USA

L’agence de santé de l’Idaho (États-Unis) a rapporté un cas de peste bubonique chez un enfant. C’est le premier en 26 ans.

Après la polio au Venezuela, la peste aux États-Unis. Les maladies ressortent d’outre-tombe en cette fin de printemps. Le Central district department de l’Idaho, l’agence de santé locale, a publié un communiqué le 12 juin dernier pour signaler qu’un cas de peste bubonique avait été confirmé chez un enfant. Le dernier cas recensé dans cet État américain remontait auparavant à 1992.

Car non, la peste n’a pas disparu, même aux États-Unis. Depuis 1990, c’est le deuxième cas rapporté en Idaho, et huit autres personnes ont été infectées dans l’Oregon voisin. Des réservoirs animaux subsistent sur la côte ouest.

2000 cas par an

En tout, « 50 000 cas humains ont été déclarés à l’Organisation mondiale de la santé (OMS) entre 1990 et 2015 par 26 pays d’Afrique, Asie et Amérique », rappelle l’Institut Pasteur. Elle « fait partie des maladies actuellement ré-émergentes dans le monde ». En 1993-1994, plus de 1000 personnes avaient été contaminées au Pérou et, bien plus récemment, au Kirghizistan et en Russie en 2013, après des dizaines d’années de disparition.

Madagascar est le pays le plus fréquemment touché, avec des flambées régulières, presque annuelles. En 2017, une épidémie de peste pulmonaire avait atteint les villes, semant la panique et mobilisant les responsables sanitaires. L'OMS avait dépêché sur place plusieurs millions de doses d’antibiotiques. La flambée a fait plus de 200 morts.

L’Amérique du Sud, l’Afrique australe et l’Asie centrale font aussi partie des foyers naturels. L’Europe, elle, semble être préservée. Le dernier cas français est corse, et remonte à 1945.

Illustration : Bible de Toggenburg (1411)
Source: 

Jonathan Herchkovitch

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Inspection des travaux finis
Entretien avec Xavier Deau, président de la World Medical Association

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.