La grève des internes de Marseille repoussée à septembre !

Les internes de Marseille ont loupé le coche, ce 22 juillet.
Les internes de Marseille ont loupé le coche, ce 22 juillet.

Les parlementaires les ont pris de vitesse, et les internes de Marseille sont contraints d'annuler leur grève du 22 juillet. 

Ce qui devait arriver arriva. Après une deuxième assemblée générale organisée vendredi 19 juillet dernier, le syndicat des internes de Marseille (SAIHM) a finalement décidé de repousser le préavis de grève, initialement fixé le 22 juillet, à septembre. Néanmoins, précise le syndicat, dans un message Facebook, pour couvrir ceux parmi les étudiants qui avaient d’ores et déjà décidé de se mettre en grève le 22 juillet, le premier préavis de grève est maintenu. 

 

La cause de cette annulation ? Il semblerait que les parlementaires les aient pris de vitesse. En effet, initialement, le projet de loi de transformation et d’organisation du système de santé devait être adopté ce 23 juillet. Pour obliger les parlementaires à revoir leur copie notamment concernant le dernier semestres des internes de médecine générale accompli en priorité dans les déserts médicaux, le SAIHM avait décidé d’une grève le 22 juillet. Comble de malchance, les parlementaires ont finalement décidé d’adopter le texte de loi le 16 juillet. La grève du 22 devenait donc caduque ! Quoi qu’il en soit, affirme le SAIHM, « nous décalons la grève pour début septembre puisque nous ne sommes plus tenus par une date ! En attendant la mobilisation continue par voie de presse et sensibilisation des parlementaires ». 

Portrait de Jean-Bernard Gervais

Vous aimerez aussi

Maintenant cela devient illégal…
Vers une équivalence Psychologue-Psychiatre ?

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.