La conditionnelle pour les dépassements d'honoraires annoncée par le PS

Article Article

Dans un discours fleuve sur l'égalité, rappelant aux français la promesse républicaine qui est la nôtre d'assurer aux nouvelles générations un avenir toujours meilleur, François Hollande s'est exprimé bien peu sur ces idées pour la Santé.

4 éléments ont été annoncés cependant, faisant craindre une sévère remise en question de la liberté d'installation :

- des dépassements d'honoraires encadrés ;
- une lutte contre les déserts médicaux ;
- une nouvelle tarification visant à renforcer l'hôpital public ;
- des centre d'urgences à moins de 30 min maximum pour tous les français.

Enfoncerait-on des portes ouvertes ?
Des orientations qui ne détaillent absolument pas les mesures qui seraient prises.

Bien évidement, tout le monde est inquiété par les déserts médicaux ressentis par la population, par certains dépassements excessifs qui n'honorent pas notre profession et dans lesquels bon nombre d'entre nous ne se reconnaissent pas.

Une nouvelle tarification plus favorable au public, en revanche, risque d'être bien mal perçue par le monde libéral du privé qui représente une part égale du nombre d'établissements de santé dans l'offre de soins. Mais là encore, rien n'est détaillé...

Enfin, les urgences au plus proche de tous... Mais qui demanderait le contraire, vraiment ?? Encore faut-il que ces urgences soient compétente (matériel, plateau technique, personnel, lits...) pour qu'elles puissent satisfaire à une offre de soin compétente de même qualité que les autres services d'accueil des urgences de France.
On doute que, sous prétexte de proximité, les patients seraient ravis de se faire traiter différemment, faute de moyen, pour permettre un délai de moins 30 min, pas toujours indispensable, d'ailleurs, en fonction du contexte médical.

Bref, la place de la Santé dans le débat ne semble pas avoir le monopole, au contraire de ce que souhaitent et annoncent les associations de défense des malades (comme le CISS).

Alors, il faudra patienter encore pour d'autres discours pour savoir ce qui nous attend réellement...

Débats à suivre...

PlanèteMed infos.

Les gros dossiers

+ De gros dossiers