Journée de grève nationale

La mobilisation reprend chez les internes

Le congrès de l'ISNAR-IMG s'est tenu ce week-end à Toulouse en présence de Marisol Touraine.
Trystan Bacon, porte-parole de l'ISNAR-IMG, nous en dit plus : "la ministre a fait le déplacement, et on la remercie". Le syndicat ne semble toutefois pas satisfait : "les administrateurs et la ministre ont échangé pendant une heure, entretien à l'issu duquel le conseil d'administration a donné des instructions." 
Les instructions sont simples : "Le report de l'examen au Parlement du projet de loi santé, et le retrait du tiers payant généralisé."

La ministre ne semble pas avoir été très conciliante : "Nous avons déposé un préavis de grève pour les internes de médecine générale ce lundi." Ce préavis ne couvrira donc les internes qu'à partir de samedi, qu'en est-il donc de la grève annoncée d'aujourd'hui ?
Trystan Bacon précise : "les internes qui voudraient participer à la mobilisation peuvent se couvrir grâce au préavi déposé par l'ISNI, ou peuvent se mettre sous la responsabilité des structures locales, car nous soutenons ces manifestations."

"Le problème est que nous craignons d'être pressés par le temps", nous explique le porte-parole. "La séance parlementaire pour l'adoption du texte est prévue pour avril 2015, ce qui nous laisse deux mois, un délai beaucoup trop court pour que tout le monde se concerte."

Appel à la grève aujourd'hui donc, mais le syndicat voit plus loin : "Nous appelons essentiellement à la mobilisation le 15 mars prochain". Comme le précise leur communiqué de presse, "à cette occasion, l'ISNAR-IMG appelle tous les syndicats concernés à se joindre au mouvement."

"Nous voulons avoir le temps de la concertation. La mobilisation devrait aller crescendo", conclut Trystan Bacon.

photo : Pierre-Antoine MOINARD accompagne Marisol TOURAINE à quelques minutes de l'ouverture du 16ème congrès national des internes de médecine générale, vendredi 30 janvier 2015. crédits Benoît CRASSOUS.

Source: 

Cécile Lienhard

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

L'association des internes de Tours se plaint de devoir gérer sans aide de l'ARS Centre Val de Loire, la répartition des internes sur leurs futur...
Les maisons et centres de santé au coeur des discours politiques
Deux amendements à la loi de réforme du système de santé autorisent les pharmaciens à prescrire des médicaments et les infirmières de pratiques...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.