Internat : on arrête de simuler

Celine n'attend pas

La procédure de choix définitifs de CHU et de spécialité est ouverte depuis ce mardi. Les 550 premiers du classement sont appelés à valider leurs simulations.

Il semblait hésiter, il s’est finalement décidé. Le coeur d'Alexis Maillard, major de la promo des ECNi 2018, balançait entre psy, pédiatrie et maladies infectieuses et tropicales. Ça sera finalement la dernière, à l’AP-HP. Comme l’année précédente, la nouvelle spé remporte la compet’ des majors.

La procédure Celine est ouverte. Pour les 550 premiers du classement, l’attente est terminée. Ils ont tous fait un choix définitif, qui orientera leur carrière médicale. Et dans la spécialité du major, il ne reste plus beaucoup de places. C’est fini à Grenoble, à Toulouse, à l’AP-HP, à Lyon, à Rennes…

Tiens, deux radiologues dans le top 5

Les hôpitaux franciliens compteront dans leurs effectifs le major, mais aussi le deuxième du classement, qui a choisi chirurgie orthopédique et traumatologique. Viennent ensuite deux futurs radiologues, à Toulouse et à Rennes, puis un neurologue à Lille.

Alors qu’une femme avait dominé le concours l’année dernière, la première n’arrive cette année qu’en huitième position. Elle a décidé de prendre la première des quatre places de pneumo à Nantes.

Nice au top

Petit point sur les spécialités désormais indisponibles. La première combinaison spé-CHU à disparaître cette année est… néphro à Nice ! Une seule place était disponible, et elle est partie en 10e position. Suivie de près (11e place) par dermato, à Nice encore !

Le poste de maladies infectieuses et tropicales à Angers est parti à la 66e, celui d’ORL à Nice à la 67e, la chir plastique à Toulouse à la 80e. Hémato à Rennes, c’est terminé aussi (86e). Il n’y a plus d’ophtalmo à Strasbourg ni de dermato à Lyon, ou encore de médecine cardiovasculaire à Bordeaux ou à Montpellier.

Mais il reste encore plein de postes ailleurs. Aucune spé n'est complètement partie à la 550e place. Le 5 septembre, les classés jusqu’à la 1100e place seront sur le pont pour piquer ce qu'il reste. La procédure se poursuivra jusqu’au 25 septembre, date prévue de passage des classés entre les places 8201 et 8706.

Source: 

Jonathan Herchkovitch

Portrait de La rédaction

 

Vous aimerez aussi

Les ingrédients de la formation in situ
Pour la 2ème année consécutive

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.