Grève des libéraux : sommes nous en décalage ?

Comment ne pas passer pour des nantis insatisfaits ?

Alors que toute l'Europe fait de cette journée du 14 novembre une journée de colère contre l'austérité, les syndicats de libéraux représentant les spécialités de plateaux techniques lourds défilent devant le ministère de la santé pour dénoncer le dernier avenant conventionnel.
Oui mais ne sommes nous pas déconnecté de la réalité ?

Un article du monde met en lumière l'augmentation des revenus moyens des libéraux en euros constant (indépendant de l'inflation) depuis 1990. Les anesthésistes et les chirurgiens sont passés de 108 000 euros pour les premiers et 89 00 0 pour les seconds en 1998 à respectivement 190 000 et 138 000 en 2010 ! Soit une augmentation de 75 % pour les anest et 55 % pour les chirurgiens en 12 ans !!!

Pendant ce temps les généralistes ont eu une augmentation moyenne de 42 % et les gynécologues de 44 %...

Pour chaque spécialité étudiée il y a donc eu au moins 4% d'augmentation de salaire par an, alors que dans la même période le SMIC a augmenté de 16.21% toujours en euros constant, soit environ 1.5% par an !!

Avec ces chiffres il est impossible de lutter contre le terme : "grève de riche", et franchement c'est un peu la vérité...

En descendant dans la rue on risque de mettre le feu au poudre mais attention à ce que tout ne nous explose pas dans le nez...

Source Insee 

Source: 

What's up doc

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Le directeur de la CARMF est pessimiste !
La caisse se défend de vouloir imposer une vision productiviste mais rappelle qu'une augmentation de la patientèle actuelle est indispensable.

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.