Garder ses amis quand on est un jeune médecin

En direct de la blogosphère

KevinMD est une plateforme américaine très suivie où foisonnent les témoignages de médecins. Lundi, un jeune interniste y prodiguait quelques conseils pour conserver une vie sociale stable. What’s up Doc en a fait son coup de cœur « blogosphère » du mois.

La Paces, l’externat, l’internat, le clinicat, l’installation… Les amitiés des jeunes médecins sont mises à rude épreuve pendant la formation, et ce problème ne semble pas connaître de frontières. C’est du moins ce que l’on peut penser à la lecture d’un témoignage publié lundi dernier sur la plateforme américaine KevinMD par Farrell Tobolowsky, un resident de médecine interne américain.

« Au fur et à mesure de notre formation médicale, nous avons gâché beaucoup de notre vie personnelle », écrit ce jeune médecin. « Plus nos relations avec nos patients se renforcent, et plus nos relations personnelles s’affaiblissent. »

Heureusement, Farrell n’est pas du genre à larmoyer, et donne quelques trucs à l’intention de ceux de ses lecteurs qui aspireraient à des relations stables.

Il conseille par exemple de ne jamais dire à un ami non-médecin qu’il ne peut pas comprendre ce qu’on vit, « même si c’est parfois l’impression qu’on a ». En général, ce genre de commentaire ne fait qu’aggraver la situation.

Il recommande également d’utiliser ses compétences professionnelles : quand on sait communiquer de façon efficace avec ses patients, il n’y a pas de raison de ne pas savoir maintenir le contact avec un pote.

Autre conseil : « se rappeler que la formation n’a qu’un temps ». Une fois qu’on devient senior, tout devient plus simple. Enfin, c’est ce qu’on dit…

Pour lire l’intégralité du billet de Farrell Tobolowsky (en anglais), c’est par ici.

Source: 

Adrien Renaud

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Sur les 561 contrats d’engagement de service public à saisir en 2019, 169 n’ont pas été pourvus. Et l’année dernière, 124. Pourquoi ? Ce contrat est-...
Fin mars, trois étudiants et un médecin en santé publique grenoblois ont lancé bibliovid, la plus vaste veille bibliographique sur le Covid-19 en...
Cheffe de clinique en psychiatrie à l’hôpital Sainte-Anne (Paris), le Dr Anne-Sophie Gallet, 32 ans, replonge dans ses souvenirs d'interne.

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.