Élections professionnelles à l'hôpital : les deux grosses forces syndicales se disputent les sièges chez les PH titulaires

Article Article

Après une faille informatique compromettant le dépouillement électronique des votes, le CNG a dévoilé aujourd'hui les résultats des élections des représentants syndicaux pour les PH. Les listes « Unis ensemble pour la défense de l’hôpital » et « Ensemble avec APH » se disputent la totalité des sièges dans les deux collèges titulaires. 

Élections professionnelles à l'hôpital : les deux grosses forces syndicales se disputent les sièges chez les PH titulaires

© Midjourney x What's up Doc

Plus de 90 000 praticiens hospitaliers étaient invités à se rendre aux urnes la semaine du 11 au 18 juin, pour élire leurs représentants syndicaux au sein des instances nationales, conseil supérieur des personnels médicaux, odontologistes et pharmaceutiques (CSPM), la commission statutaire nationale (CSN) et le conseil de discipline (CD). 

Aux urnes, pas vraiment, puisque la procédure électronique, vivement pour sa forme et sa complexité, a même fait l’objet d’un bug qui a retardé le dépouillement des votes. Des failles à répétition qui ont eu, semble-t-il, des répercutions sur la participation, en légère baisse (-0,9 point) par rapport aux dernières élections, notamment pour le scrutin CSPM. 

Le CSPM, instance consultée sur les projets de texte concernant l'exercice hospitalier, est composé de trois collèges : celui des PU-PH, celui des PH titulaires, et enfin celui praticiens et enseignants contractuels. 

Bataille serrée dans les deux collèges de titulaires

Les intersyndicales Action Praticiens Hospitaliers (APH) et « Unis ensemble pour la défense de l'hôpital » (INPH-SNAM-HP) se partagent la totalité sièges dans les deux collèges titulaires.

Dans le collège PU-PH, la liste Unis ensemble (CMH, INPH, SNAM-HP) arrive largement en tête avec 60,5% des voix, et rafle donc 3 des 5 sièges disponibles. Elle est suivie de la liste portée par l’intersyndicale APH (33,6%), qui emporte 2 sièges restants.

À l’inverse, chez les PH, c’est la liste APH qui prend la première place avec 49,5% des suffrages, suivie par Unis ensemble (31,4%). Les deux listes remportent là aussi la totalité des sièges disponibles (respectivement 3 et 2). 

Jeunes médecins en tête chez les contractuels

Mais la grande surprise de ces élections s’appelle Jeunes Médecins, qui pour sa première candidature autonome, arrive en tête dans le collège des praticiens et enseignants contractuels. Avec 30,98% des voix, la liste notamment soutenue par des associations de PADHUE, rafle deux sièges, tout comme Unis ensemble, qui la suit avec 27%. La liste APH remporte le siège restants. 

Le syndicat s’est félicité dans un communiqué de son score, décrivant « une percée historique » et se revendiquant désormais la troisième force syndical au sein de ce scrutin. 

Dans le collège PH, Jeunes Médecins n’obtient pas de siège selon les résultats publiés, mais se dit représentatif, ayant dépassé la barre des 10% requise. 

https://www.whatsupdoc-lemag.fr/article/les-syndicats-de-ph-defendent-le-pouvoir-dachat-des-praticiens-hospitaliers-lors-du-segur

La totalité des résultats, dont les scrutins pour la commission statutaire nationale et le conseil de discipline, sont à retrouver ici

0 commentaires (s)

Les gros dossiers

+ De gros dossiers