ECNI l’heure du choix, c’est fini pour les chirurgiens plastique, les ophtalmo et les dermato

Article court Article

ECNI, depuis le 30 aout les futurs internes décident de leurs avenir, quelle spécialité, dans quel CHU. Un tiers des étudiants ont déjà parlé et choisi leur affectation, alors que reste-t-il ?

ECNI l’heure du choix, c’est fini pour les chirurgiens plastique, les ophtalmo et les dermato

© IStock

Après le choix de 30% des étudiants, il ne restait plus de postes de chirurgiens plastiques, plus aucun poste non plus de dermato, ni d’ophtalmo. Ce qui présume d’un tiercé de tête des spécialités les plus choisies assez classique.

La cardiologie était sur le point d’être complète aussi, vu qu’il ne restait plus que 10 postes. Et si un étudiant a choisi la Biologie médicale pour l’instant aucun n’a décidé de se lancer dans une carrière d’allergologue.

Médecin de santé publique et médecine du travail toujours à la peine

Et voici un petit point des spécialités toujours à la peine, plutôt vers la fin de classement d’une manière récurrente chaque année, donc toujours d’après les choix de 30% des étudiants :
10% des postes de médecin généraliste étaient pourvus, (donc pas de panique il en reste des tonnes), 8% des postes en gériatrie, mais aussi 8% des postes de psychiatrie, 7% des postes en médecine d’urgence, tout comme en médecine physique et de réadaptation. Et malheureusement lanternes du classement chaque année, seulement 2% des postes en santé publique et en médecine du travail.

Ces pourcentages ont été réalisés par un médecin qui les diffuse sur son compte Twitter, @MrFDA69, où il suit jour après jour les choix des internes.

Pour découvrir nos classements des spécialités et des CHU pour l’année 2022, il va falloir attendre l’issue du choix le 16 septembre prochain. En attendant vous pouvez toujours télécharger gratuitement et relire notre Gros classement de l’année dernière, avec tous les résultats, tous les tableaux, CHU par CHU, spécialité par spécialité.

Les gros dossiers

+ De gros dossiers