ECN : où sont passés les étudiants ?

Avez-vous déjà remarqué toutes les différences de chiffres entre le nombre de candidats aux ECNi, les admis et les affectés ? Si vous ne comprenez pas, le CNG et WUD vous expliquent !

À quel moment les 1200 candidats aux ECN qui n'ont finalement pas été affectés disparaissent-il ? Le Centre national de gestion (CNG) donne la réponse. Il a publié son rapport d'activité 2018, et récapitule chaque étape : inscriptions, épreuves, classement, affectation... Il est un peu plus facile de comprendre à quel moment tous ces étudiants ont disparu.

En 2018, plus de 600 étudiants sur 9448 inscrits ne se sont pas présentés aux épreuves, ne se sentant sans doute pour la plupart pas prêts et privilégiant un redoublement. Certains des inscrits qui ne se présentent pas seraient également des étudiants étrangers ayant renoncé en cours de route. D'autres voient leurs dossiers invalidés en commissions.

Enfin, près de 200 étudiants disparaissent au moment des affectations... Il s'agirait, en plus de quelques accidents de vie et réorientations tardives, d'étudiants étrangers renonçant à faire leur internat en France. Dans certains pays, les procédures d'admission sont particulièrement longues et compliquées. "En attendant", certains viennent passer les ECNi en France (parce que c'est fun), et ne choisissent pas d'affectation au moment de l'amphi virtuel. Ils auront renoncé, ou simplement obtenu un poste dans leur pays d'origine.


Source : Rapport d'activité 2018 (CNG)

Portrait de Jonathan Herchkovitch

Vous aimerez aussi

Ringardes, les salles de garde ?
Les internes du groupe hospitalier Paul Guiraud se lancent dans une collecte de fonds pour rémunérer un artiste qui a créé une nouvelle fresque pour...
Les aventures du Dr Wolf et de Rose Carter
En fait, c’est pas si compliqué

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.