Donnez-nous envie de travailler À l'hôpital !

Rapport Veran : Il est temps d'améliorer l'attractivité du praticien hospitalier

Le débat initié par le fameux rapport Veran n’est pas terminé. On peut même dire qu’il ne fait que commencer. Tout simplement parce qu’il dénonce la désuétude de notre système de santé, du numerus clausus, aux fonctionnement hospitalier, en passant par la formation des internes. Mais pas seulement. Le rapport Veran parle aussi, et surtout, d’argent. Sujet tabou par excellence dans notre profession.

Parmi les propositions du Dr Veran, citées dans son rapport, il y a celle-ci : plafonner la rémunération des médecins contractuels et intérimaires au salaire d’un PH dernier échelon légèrement majoré. Mais ce n’est pas tout. Selon le journal Libération du 18 décembre, le député préconise une attractivité financière plus marquée pour les primo-accédants à la fonction hospitalière. En clair, Olivier Veran propose de supprimer des premiers échelons de PH, pour attirer davantage les jeunes médecins, selon le Quotidien du Médecin.

Même position pour le Syndicat National des Praticiens Hospitaliers Anesthésistes Réanimateurs élargi (SNPHAR-E), une des professions les plus touchées par l’emploi de remplaçants, qui s’exprime dans le Quotidien du Médecin. Outre leur proposition de revaloriser les débuts de carrière, le SNPHAR-E appelle à une meilleure définition du temps de travail, à une remise en cause de la rémunération à l’acte, à l’amélioration du management des médecins, et à la régionalisation de la régulation des flux d’entrée par spécialité. Bref, il y a du pain sur la planche. Et la remise en question de nos rémunérations n’est qu’un symptôme d'une problématique bien plus profonde.

Quant à Marisol Touraine, il n’est pas sûr qu’elle voit les choses du même œil : « les recommandations de la mission s’inscrivent pleinement dans les travaux de valorisation de l’exercice médical à l’hôpital (...) et dans le cadre des orientations de la stratégie nationale de santé » dit-elle dans le Quotidien du MédecinSi tout est déjà réglé, alors...

 

 

Source: 

What's up doc - publié par AP 19/12/2013

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Il suffit de savoir compter
La grève des sages-femmes se poursuit et la profession se divise
Human Rights Watch dénonce la prise en charge psy des détenus

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.