Docteur junior : les praticiens seniors vont pouvoir roupiller en paix

L'obligation, pour les praticiens séniors qui supervisent les docteurs juniors, d'être joignable pendant les périodes nocturnes, a été supprimée. 

À peine publié, et voilà que le référentiel de mise en situation des docteurs juniors est déjà modifié. Pour rappel,  dans le Journal officiel du 19 janvier dernier, la tutelle publiait un référentiel de mise en situation et d’actes permettant l’acquisition de l’autonomie du docteur junior. C’est ce référentiel que la tutelle vient de modifier, via un nouvel arrêté publié au Journal officiel du 19 février. Dans le chapitre consacré aux différentes « étapes chronologiquement successives de la supervision et de la restitution », la charge du praticien sénior chargé de superviser le docteur junior est considérablement allégé. Dans la première version, le praticien sénior, « clairement identifié », devait être joignable et/ou à même de se déplacer à tout moment, en tant que de besoin, « pour assurer la supervision du docteur Junior » pendant les périodes nocturnes.

Dans la nouvelle mouture, cette condition a disparu : le praticien sénior n’aura plus à être joignable et pourra donc roupiller tranquilou, pendant que, en période nocturne, le docteur Junior apprendra seul la dureté et la solitude du métier…

Le législateur en a profité pour corriger une erreur de rédaction. Dans la première version, il était écrit que « ce praticien, clairement identifié, est dès lors à même d'assurer une supervision et la restitution en direct au docteur junior ». Ce n’est pas le praticien sénior qui restitue mais bel et bien le docteur junior. La formulation « par le docteur junior » a donc remplacé « au docteur junior ». CQFD. 

 

Portrait de Jean-Bernard Gervais

Vous aimerez aussi

Partir en interCHU à Genève
Un nouvel amendement empêche désormais l’industrie de santé de participer aux frais d’hospitalité des internes en santé pour les réunions à...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.