C’est acté : la CSMF n’aime ni les internes ni les chefs de clinique !

Quand le loup sort du bois…

L’intersyndicat national des internes des hôpitaux (Isnih), qui représente l’ensemble des internes de spécialité et certains internes de médecine générale, a demandé dans un communiqué de presse daté du 4 février a avoir une voix délibérative dans la négociation conventionnelle afin : "d’être actif dans tous les processus décisionnels définissant l’exercice actuel et futur de la médecine".

En réponse, la CSMF (Confédération des syndicats médicaux) persiste dans sa volonté d’écarter les internes et chefs de clinique en les considérant comme des enfants : "encore en formation, qui ne sont jamais sortis de l'hôpital, et qui pour la plupart n'exerceront jamais en libéral !"

La CSMF montre maintenant clairement son animosité envers les jeunes médecins !

Si la CSMF considère que les internes et chefs de clinique n’exerceront "pour la plupart" jamais en libéral, nous pouvons nous demander quelle est la vision à long terme de ce syndicat dans notre système de soins…

Source: 

What's up doc - publié par JR

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Yves Leroy, journaliste au Parisien, a recueilli le témoignage de médecins généralistes qui expérimentent, hors de tout contrôle,  des traitements...
Quand 10 ans d'études ne suffisent pas!!!
Le syndicat des médecins libéraux (SML) demande aussi la mise en place d'une complémentaire par capitalisation gérée par la Caisse autonome de...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.