« Au CDS du Gers les médecins ont du temps, de la souplesse et un salaire intéressant, un rythme de vie confort qui répond bien à leurs attentes »

« Au CDS du Gers les médecins ont du temps, de la souplesse et un salaire intéressant, un rythme de vie confort qui répond bien à leurs attentes »

GRAND FORMAT EN BREF
Grand format Grand format

Le Centre Départemental de Santé (CDS) du Gers se distingue par un fonctionnement hors norme, une fluidité constante et un accueil chaleureux. Une formule qui satisfait patients comme médecins ! 

Une oasis dans un désert médical. Dans le Gers, un nouveau centre de santé départemental pas comme les autres a été créé il y a 2 ans. Réparti sur 3 centres et 3 antennes, les médecins y sont salariés du Conseil départemental. Dès la création, l’objectif était de se démarquer en proposant un modèle de fonctionnement unique. Julie Ribet, la directrice du centre raconte : « On a mis en place une équipe de direction jeune, dynamique et hyper motivée qui est vraiment une équipe support et qui a pour rôle d’assurer une double coordination médicale et administrative. »

« La double coordination : une vraie plus-value pour le CDS du Gers »

La coordination médicale est assurée par un des médecins généralistes sur un temps dédié. Elle permet d’initier des projets de prévention, de santé publique et d’être à l’écoute des initiatives que pourraient vouloir lancer les différents médecins, en fonction de leurs appétences médicales et des spés.

« On intervient par exemple pour octobre rose, le mois sans tabac, mars bleu et sur chaque centre il y a une dynamique particulière qui est portée par l’équipe support qui est vraiment à l’écoute des projets des uns et des autres. L’idée c’est de faciliter le travail des médecins sans interférer dans leur journée quotidienne. C’est nous qui nous adaptons à eux. »

Ainsi la coordination administrative est globale avec un agent de conseil départemental qui se déplace, une fois par semaine, dans chacun des centres, pour gérer les plannings, les vacances, les demandes de formations et assurer la gestion et la maintenance. Autre élément, et qui est loin d’être un détail, un ingénieur informaticien est disponible pour toutes les équipes et répond en direct pour débloquer rapidement les médecins face à un bug de logiciel. 

De plus, l’échelon départemental permet un travail en transversalité avec les différents services , comme la PMI, l’APA…

Une flexibilité et des conditions de travail optimisées 

 « L’idée pour faire venir des médecins c’est de leur assurer un confort dans tous les domaines de leur pratique. Le but, c’est qu’ils ne fassent que de la médecine. On a misé sur des secrétaires médicales et assistantes médicales sur chaque site ainsi que des infirmières Asalée qui travaillent en complémentarité. » 

Chaque médecin est accompagné selon ses besoins et envies, et ce, dès son arrivée : « L’équipe support permet au médecin, quand il arrive pour son premier jour, d’avoir tout en place, le matériel, le logiciel prêt à fonctionner avec des explications concrètes. L’équipe support est là autant qu’il le veut et autant qu’il en a besoin. De même la secrétaire et l’assistante médicale s’organisent avec le médecin en fonction de ses souhaits. Rien n’est imposé. »

https://dutempspourchaquepatient.fr/?utm_source=whatsupdoc&utm_medium=print&utm_id=cds%2032

Le CDS du Gers offre également à ses médecins une vraie flexibilité dans leur exercice. « Le temps de travail est à la carte. Un temps plein représente 42 h par semaine avec 12 semaines de congés (RTT comprises). Certains médecins préfèrent le temps partiel, d’autres réalisent leur temps plein sur 4 jours. On propose aussi des contrats très courts (3 ou 6 mois). En fait c’est vraiment à la carte, chacun est libre d’exercer comme il le souhaite et peut réajuster ses choix en fonction de ses besoins.  Bien sûr Il n’y a aucun règlement strict sur un nombre de consultations imposées à l’heure ou à la journée.  Tout est souple ! Les salaires sont indexés sur la grille des praticiens hospitaliers, avec les échelons et l’ancienneté, mais un jeune médecin qui s’installe avec nous ne débute pas au plus bas de la grille. » Alors, convaincu ?

- Une directrice motivée rencontrée grâce au Centre départemental de santé du Gers

5 points à retenir sur le CDS du Gers : 

  • Les médecins ne font que de la médecine 
  • Grande flexibilité dans le travail 
  • Accès direct aux services du département  
  • Accès quotidien à un support technique : administratif et informatique 
  • Une coordination médicale à l’écoute des médecins 

Rechercher un classement

Emplois

Emplois

Associé ? Médecin ? Remplaçant ? Déposez et consultez les annonces

257 ANNONCES ACTIVES + D’offres

Infographies

+ D’infographies

Les gros dossiers

+ De gros dossiers