« J’ai quitté le libéral et mon ancienne région pour m’installer au Centre de Santé du Gers, je n’ai vraiment aucun regret »

Article Article

Le Centre Départemental de Santé du Gers offre des structures neuves et fonctionnelles permettant aux médecins, comme aux patients, une fluidité de prise en charge. Parmi les 13 médecins qui travaillent actuellement dans le centre, plusieurs ont d’abord eu un parcours en libéral à l’image du Dr Nathalie Laurenson. Après plusieurs années d’exercice en libéral, à deux sur une SCM, et quelques années en médecine de coordination en EPHAD, elle avait la volonté de reprendre une activité de médecine générale mais dans une structure salariée. Elle ne regrette absolument pas son ancienne vie mais a, au contraire, trouvé au sein du CDS un confort de travail et du temps pour ses patients.

« J’ai quitté le libéral et mon ancienne région pour m’installer au Centre de Santé du Gers, je n’ai vraiment aucun regret »

Dr Nathalie Laurenson.

© DR

Nathalie Laurenson nous confie « Honnêtement en libéral je n’avais pas le temps pour m’occuper correctement des patients et effectuer les tâches administratives et les journées étaient à rallonge. Au CDS du Gers le coté administratif est complètement soulagé pour les médecins donc nous voyons les patients et ça se passe de façon très fluide. En plus, ce temps libéré, je le consacre pour mes 4 enfants c’est super ! J’ai trouvé un vrai équilibre vie pro/vie perso. »

« Il y a la possibilité de choisir son temps de travail et ça reste très flexible, on peut demander plus ou moins d'heures de consultation. Personnellement, ça me permet d’avoir un exercice à temps partiel en médecine générale que je ne pourrais pas avoir en médecine libérale et d’avoir une autre petite activité en libéral, à coté en homéopathie et hypnose. Cette possibilité d’avoir un exercice complémentaire, c’était ce que je cherchais. » 

« J'ai été tout de suite intégrée dans une équipe compétente et soudée »

Après une vie dans les Vosges, Nathalie Laurenson avait envie de changement. Après un an au sein du CDS elle nous partage son agréable expérience : « Dès le premier jour, j’ai été très bien accueillie et tout de suite intégrée dans une équipe compétente et soudée. C’est vraiment un point très positif. »

« Il y a une équipe déjà prête sur place avec une secrétaire et une assistante médiale qui aident beaucoup. Elles offrent un accueil aux patients et donne plus de fluidité aux consultations. Elles gèrent notamment la prise de rendez-vous, la facturation, la réception des appels, les demandes types : scanner, fax… L’assistante médicale est un vrai plus, déjà parce qu’on travaille en équipe mais surtout car elle permet une prise en charge technique plus riche pour les patients. Ainsi, nous hésitons moins à demander un ECG, des examens complémentaires et même refaire des pansements ou autres actes un peu plus technique. On peut rester concentrer sur le patient et la consultation. C’est très important »

« On ne se retrouve jamais seul devant quelque chose qui dépasse le cadre médical et nécessite un appui »

« Il y a également une équipe de gestion du centre départemental et un service informatique qui sont très réactifs. On ne se retrouve pas tout seul devant quelque chose qui dépasse le cadre médical et nécessite un appui. Ça aide bien et ça nous enlève aussi pas mal de soucis très courants en libéral. »

Sans parler de l’accueil par les élus locaux, dés son arrivée dans le Gers :

 « Le premier jour quand nous sommes venus ici pour repérer les lieux avec mon mari, nous avons été en contact avec le Maire de la commune qui nous a tout de suite montrer les structures, fait visiter l’école, le collège. Nous avons a vraiment été très bien accueillis. C’est ce qui nous a fait décider de venir finalement ! »

https://2ly.link/1yiQ5

Elle conclue en souriant « C’est un changement que nous voulions faire et on nous n’avons pas de regret là-dessus. » 

- Une médecin rencontrée grâce au Centre départemental de santé du Gers
0 commentaires (s)

Les gros dossiers

+ De gros dossiers