Spécialité médicale À Poitiers : parce que c'est stratégique

Le CHU victime d'une mauvaise réputation

Poitiers est la dernière ville choisie, toutes spécialités confondues hors médecine générale, par les jeunes internes au classement 2013. Pourquoi cette ville proche de la mer est-elle mal réputée ? Idriss, interne en onco-radiothérapie à Poitiers, originaire de Paris, nous répond.

Parce que..."ce n'est pas très animé le week-end, comme dans toutes les petites villes d'ailleurs !"

Parce que..."il n'est pas certain que tout le monde veuille s'implanter à Poitiers"

Parce que..."c'est un choix stratégique"

Parce que..."avec mon classement, à Poitiers, j’avais le choix de plus de spécialités"

EN BREF : 
" Je ne vois pas de raison à ce classement. Ça se base sur une erreur d'opinion. À Poitiers, la formation est excellente, l'ambiance est très bonne, et l'océan est à portée de véhicule. La plupart de mes co-internes d'autres spécialités sont très satisfaits. Nous sommes même quelques-uns à avoir trouvé un post-internat à Paris. C'est dire, si la formation est de qualité."
Source: 

What's up doc - publié par AP

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Martin Pennica

Martin Pennica, interne en première année d’ORL à Pellegrin (CHU Bordeaux), a disparu depuis samedi matin après avoir été vu à la sortie d’une...

Une journée nanoparticulière

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.