Sortie de crise : peut-on mettre tous nos œufs dans le même panier ?

Presse auscultée - Et si vivre avec le virus n'était pas une fatalité ? Le Sénat a demandé une étude pour évaluer les stratégies envisageables pour une sortie de crise, sans forcément avoir à tout miser sur la vaccination. 

Où en est la stratégie gouvernementale pour sortir (enfin) de la crise sanitaire ? Une mission d'information constituée au Sénat est chargée d'évaluer les effets des mesures de confinement et d'évaluer des stratégies viables pour ne pas se contenter de moins de morts. Mais pour cela, elle réclame des informations complémentaires et invite à ne pase se reposer sur le laurier (encore fragile) de la vaccination. Le Point a interrogé le sénateur Bernard Jomier (apparenté PS), président de la mission. 

"Nous voulons aussi regarder au fond si la stratégie que mène notre pays depuis la fin de l'année dernière est la bonne, ou non. Le gouvernement a fait le choix de laisser le virus circuler à un niveau relativement élevé, tout en essayant de limiter à la fois les impacts sanitaires et les impacts économiques de la crise. Est-ce le bon choix ? Nous devons pouvoir analyser de façon complète ce que pourraient être les alternatives : une stratégie de circulation minimale du virus, voire une stratégie d'élimination, appelée « zéro Covid »", explique le sénateur à nos confrères. 

Pour cela, la mission réclame plus de données. "Nous avons besoin de deux grandes catégories de données. À la fois des données de modélisation, qui nous diront quel résultat on peut attendre de telle ou telle mesure sur les écoles, sur la vie culturelle, la vaccination, etc. Ensuite, ces données serviront de base à un travail d'analyse en santé publique, intégrant la question des variants, les mesures à prendre pour empêcher leur entrée sur le territoire, etc. C'est le mandat que nous avons confié à l'agence".

Il revient également sur la stratégie gouvernementale qui consiste prinicipalement à tout miser sur la vaccination. Un pari qui demeure selon eux insuffisant et incertain, avec notamment des questions en suspens comme la vaccination des enfants ou celle de l'obligation vaccinale. Alors que la situation épidémique continue de maintenir ses points de pression en France et que l'on continue de compter les morts chaque semaine, il n'est pas possible de s'accomoder d'une telle situation. Quel est le prochain virage qui nous conduit vers la sortie ? Pour en savoir plus, c'est par ici

Portrait de Constance Maria

Vous aimerez aussi

ChemSex et Sida, même combat ? Depuis quelque temps, nombreux sont ceux qui comparent ces deux phénomènes. Un parallélisme qui ne serait pourtant pas...

Dans les pharmacies, les vaccins s’écoulent comme des petits pains. Selon le ministère de la Santé, la profession aurait utilisé 90 % de leurs doses...

Le Pass sanitaire, pour quoi faire ? La commission des lois a adopté un amendement permettant de conditionner l'accès à certains lieux et événements...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.