Quel courage !

Le président de l'Ordre s'exprime après la guerre...

L'avenant 8 est signé depuis plus d'un mois, la loi sur les réseaux de soins vient de passer et le PLFSS 2013 est en cours de validation, c'est le moment choisi par le président de l'Ordre pour prendre la parole...

On peut rester coi devant ce timing "impeccable"... mais que dire une fois que l'on a pris connaissance de ses positions ?
Non seulement, elles sont inutiles mais, en plus, d'une fadeur absolument remarquable.

L'avenant 8 donnent beaucoup trop de poids aux caisses d'assurances maladies en dépouillant l'Ordre de son rôle : il le déplore mais ne remet pas en cause la signature des syndicats. Traduction : c'est comme ça, tant pis !

Les réseaux de soins ? Une aberration qu'il faut combattre, selon lui, comment ? Par qui ? Pas de réponse. L'absence de revalorisation des actes ? Il est scandalisé... mais, ne peut rien faire...

Toute l'attitude de l'Ordre est résumé dans cette phrase : "Je n’ai pas de compétence sur ce qui n’a pas trait à la déontologie et je ne suis pas un syndicat" . Dont acte, l'Ordre ne sert donc à rien c'est son président qui le dit.

C'est un peu embêtant tout de même, parce que nous, on se disait qu'une structure qui a tous les médecins de France comme adhérent devait avoir un certain poids et pourrait peut-être nous aider à défendre la profession. Visiblement, on se trompait...

De profundis...

Source: 

What's up doc

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

Small penis syndrome VS micropénis
Plusieurs pays européens ont mis en place des indicateurs de qualité renseignés par les médecins, mais aussi par les patients. Et si la France s’y...
Quel sera le prochain hôpital À déposer le bilan...

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.