PH or not PH ? Les sages-femmes hésitent, la ministre aussi

La grève des sages-femmes se poursuit et la profession se divise

Garder ou ne pas garder le statut de fonctionnaire ? Telle est la question actuellement posée par les sages-femmes, en grève depuis le 16 octobre dernier. Et si Marisol Touraine n'a pas encore statué sur la reconnaissance attendue des sages-femmes, la profession elle-même est divisée. PH or not PH ? La question est brûlante. Selon le Quotidien du Médecin, les syndicats représentatifs de l'hôpital ne verraient pas cette dernière option d'un bon oeil. Car devenir PH, c'est aussi quitter le statut de fonctionnaire. Et là-dessus la profession se scinde : entre celles qui souhaient plus de responsabilités et un statut quasi-médical, et celles qui ne quitteraient pour rien de monde le fonctionnariat.

Sur ce point, Marisol Touraine n'est pas moins dubitative. Elle souhaite prolonger le dialogue jusqu'en mars en y intégrant les représentants des praticiens hospitaliers. En attendant, les sages-femmes ont décidé de poursuivre la grève malgré la satisfaction relative qui a suivi la rencontre au ministère. Un temps qui leur servira d'une part à la poursuite du débat interne et au maintien du mouvement externe. 

Si le gouvernement estime que la profession de sages-femmes mérite une réelle reconnaissance, le misistre du travail se permet d'avancer : "mais ce ne sont pas des médecins". Selon lui, "les médecins eux-mêmes trouveraient étrange qu'on considère que c'est exactement la même formation et les mêmes qualifications", selon des propos retranscrits dans lexpress.fr. Alors, oui, on trouverait ça étonnant. On serait même supris d'observer des revalorisations salariales en temps de crise, alors même qu'on ferme des postes de médecins dans les hôpitaux.

 

 

Source: 

What's up doc - publié par AP 23/12/2013

Portrait de La rédaction

Vous aimerez aussi

70 millions d'euros pour les urgences : est-ce assez ?
L'installation de la mission nationale sur les urgences aura été l'occasion pour la ministre de la Santé Agnès Buzyn d'annoncer des mesures concrètes...
Bien vivre sa relation avec l'hôpital public
Une organisation opaque pour des bénéfices qui le sont tout autant…

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.