Pétition : des fonds publics pour la formation des internes !

Afin de compenser l'interdiction faite aux industriels de financer la formation des internes, et leurs frais d'hospitalité, l'Intersyndicale nationale des internes (Isni) a lancé une pétition pour que des fonds publics viennent compenser le gap. 

Fallait-il oui ou non stopper le financement de certains aspects de la formation des internes par le secteur privé ? Oui, répond catégoriquement l’Isni, en référence à un amendement introduit cet été dans le projet de loi de transformation de notre système de santé, qui interdit le financement des formation des internes par l’industrie. « La décision de stopper la participation des laboratoires pharmaceutiques au financement de la formation des internes a été prise en pleine période de vacances d’été 2019. Malgré la brutalité de l’annonce, nous ne pouvons que nous réjouir de cette initiative du gouvernement », argue le syndicat d’internes dans une pétition sur change.org.

S’il est vertueux, pour l’Isni, de stopper ces financements privés, en revanche le syndicat réclame que ces financements privés soient compensés par des subsides publics. Car depuis cet été, « les internes sont dans une situation intenable » : ils ne peuvent plus assister aux congrès, aux travaux pratiques, « à des sessions de formation sur du matériel de pointe ». L’Isni via cette pétition envoie donc un signal clair au « gouvernement afin qu’ils prennent leurs responsabilités et débloquent des fonds publics à destination de la formation des internes ». Pour la signer, ça se passe ici

 

Portrait de Jean-Bernard Gervais

Vous aimerez aussi

Les syndicats contestent une modification des conditions d’accès aux remplacements pour les internes. Ils ne pourraient plus remplacer avant leur...
Qui va à la chasse perd sa place

Le gros dossier

 

Le magazine What’s Up Doc est édité par l’agence Planète Med.